15 novembre 2020

Séance de rattrapage : "Plaire, Aimer et Courir Vite" de Christophe Honoré : drôle d'époque pour une rencontre

On a un peu de mal à parler de Christophe Honoré, ou en tout cas de notre "amour" pour ses films... alors que son importance au sein du cinéma d'auteur français est de plus en plus incontestable... même s'il ne reste plus grande concurrence dans le domaine, malheureusement. Certains de ses films nous ont enchantés (au hasard, "Dans Paris" ou "les Chansons d'Amour"), tandis que d'autres nous ont franchement déplus ("Ma Mère", ou le récent "Chambre 212"), mais tous nous ont semblés singuliers, audacieux... ce qui le place... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 novembre 2020

"Earth to Dora" de eels : franchement apaisé ?

« I don’t want nobody / I don’t need that shit / Nothing good ever came / From anytime I did / So what the fuck is going on here? / Tender-hearted love / I was always dreaming falsely / I must be waking up » (Je ne veux personne / Je n’ai pas besoin de cette merde / Rien de bon n’en est jamais sorti / De chaque fois que je l’ai fait / Alors qu’est-ce qui se passe cette fois ? / Amour plein de tendresse / J’ai toujours eu tort dans mes rêves / Je dois être en train de me réveiller) ("Waking Up") Le bonheur frapperait-il... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,