29 septembre 2020

"Rubéus Khan (Donjon Antipodes niveau 10000)" de Trondheim, Sfar et Vince : gigantesque baston !

D’abord on ne comprend pas : "Rubeus Khan" est un nouveau tome de la nouvelle série "Donjon Antipodes", mais où est donc le chien d’orque que l’on avait tant aimé dans "l’Armée du Crâne" ? Et puis on remarque les « + » autour du mot "Antipodes" et on comprend qu’on est 20.000 ans plus tard, dans un monde moderne – forcément dépaysant pour nous, habitués que nous sommes aux ambiances heroic fantasy plus traditionnelles. Mais pourquoi pas ? Après tout, la grande force de la série au (très) long cours... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 septembre 2020

Le trip ultime avec VDGG et Peter Hammill : "H to He, Who Am the Only One" (1970)

"Refugees", le single extrait de "The Least We Can Do...", ayant éveillé l'attention du public, Charisma se frottait les mains en ce début de l'année 1970 quant à l'avenir prometteur de son nouveau poulain, Van Der Graaf Generator... Malheureusement; "H to He, Who Am the Only One" (encore un long titre abscons, faisant cette fois a priori référence à la fission de l'atome, menaçant le futur de l'humanité...) ne rencontrera aucun succès commercial, et annoncera le destin futur de VDGG et de Peter Hammill :... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 septembre 2020

"Ratched" de Ryan Murphy et Evan Romansky : Ryan Murphy a encore frappé !

Peu de gens des plus jeunes générations savent que, suite au succès triomphal du "Vol au-dessus d’un Nid de Coucou" de Milos Forman, le personnage de Nurse Ratched, fort bien interprété par Louise Fletcher, avait été élue (par qui ? on a oublié…) comme le personnage le plus haï au cinéma. Et cette célébrité malheureuse avait coûté à sa talentueuse interprète la suite de sa carrière, car, franchement, qui voulait embaucher une actrice détestée aussi unanimement sur la planète ? Imaginer ce qui a amené cette femme à devenir... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 septembre 2020

"Fail & Foil" par Les Chiens de Faïence : de Dunedin et Brisbane à Nanterre

Nous défendons suffisamment ici l’héritage de l’indie pop des années 90 des antipodes – le Dunedin Sound de Nouvelle Zélande, The Clean, The Chills, The Bats, Chris Knox, mais aussi la vague australienne parfaitement représentée par les superbes Go-Betweens – pour ne pas partager avec vous notre joie de leur avoir trouvé des héritiers à Nanterre. Les Chiens de Faïence, enfants du Velvet bien entendu – et en particulier de leur sublime troisième album – se sont laissé emporter par la Musique et en ont fait le centre de leur existence... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 septembre 2020

"Ultra Mono" de IDLES : C'est la guerre ! Contre la guerre...

« We aim for our music to be a window onto us and a mirror onto you, a form of truth or transparency. At the eye of the storm of our last album and at the start of writing Ultra Mono there was a sense of losing that truth » (« Nous voulons que notre musique soit une fenêtre sur nous et un miroir sur vous, une forme de vérité ou de transparence. Alors que nous étions dans l’œil de la tempête de notre dernier album et au début de l’écriture d’Ultra Mono, il y avait chez nous un sentiment de perdre cette vérité… »). Cette... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 septembre 2020

Quand la pop fait des étincelles, une revisite de la discographie de Sparks : "Indiscreet" (1975)

"Indiscreet", troisième album des Frères Mael en Angleterre, chez Island, marque la fin de leur fulgurante trajectoire de groupe commercial. Et constituera une sorte de dernier tour de piste avant des décennies sans guère de succès, et, autant l'avouer d'emblée, avec moins d'inspiration. Ce ne sera qu'en 2002, avec le superlatif "Lil' Beethoven" que Sparks retrouvera un tel niveau, et entamera alors une improbable nouvelle carrière. Mais c'est une autre histoire. En 1975, comme la majorité du public anglais... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 septembre 2020

Jewly à la péniche Antipode (Paris) le mercredi 23 septembre

Configuration assise et masques obligatoires, mais quand même l’ambiance d’un vrai concert de Rock quand Jewly et sa bande – des musiciens, originaires de Nancy, qui forment son groupe de scène permanent, et qui sont différents de ceux qui ont joué sur l’album – lancent leur set vers 20h45. Le groupe est un trio guitare – basse – batterie très compact, très cohérent, qui soutient la chanteuse avec assurance, mais également avec un réel talent. On remarquera particulièrement les belles lignes de basse de Seb, tatoué charismatique à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 septembre 2020

"Jun" de Keum Suk Gendry-Kim : autisme et pansori

Le calvaire des familles ayant un enfant autiste n’est pas loin d’être le même partout, même si le développement des structures d’accueil et d’éducation varient énormément d’un pays à l’autre, et si l’ostracisation dont sont généralement victimes ces enfants va être plus ou moins violente en fonction des critères culturels locaux. En tous cas, en lisant Jun, chronique de la vie au fil des années d’une famille sud-coréenne dont le fils ainé est autiste, on a le sentiment très vif que tout ce qu’on lit ici se passerait à peu près de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 septembre 2020

"Irrémédiable" de Carles Torras : Visible Man

Carles Torras fait partie de ces jeunes réalisateurs catalans remarqués dans les festivals (pour "Callback", son précédent film) et qui perpétuent le savoir-faire espagnol en matière de cinéma de genre, en tentant de l’élever dans des territoires un peu plus nobles que ceux de la satisfaction immédiate de notre goût pour les scènes choc et les frissons faciles. Mario Casas, de son côté, est le jeune acteur madrilène qui fait battre les cœurs féminins mais qui veut visiblement prouver qu’il est plus qu’un beau playboy, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 septembre 2020

"Good Luck, Seeker" par The Waterboys : Mike Scott cherche encore, bonne chance à lui !

Imaginez quelqu’un qui n’aurait pas écouté un nouvel album des Waterboys ou de Mike Scott (car c’est la même chose, non ?) depuis vingt ans… Confronter cette personne à The Soul Singer, le morceau ouvrant Good Luck, Seeker, le nouvel album des Waterboys, c’est lui garantir un choc, ou au moins un moment d’incrédulité : rien ici ne rappelle les années glorieuses du groupe, entre celtitude modernisée et rock lyrique enfiévré. A la place, de la soul – il n’est pas interdit de penser à Dexy’s ! - chantée d’une voix... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,