30 avril 2020

"You Drive My Mind" de Niandra Lades : déluge de guitares et d'émotions !

« I’m not from Detroit… » nous prévient crânement Alexandre Costa sur Malvo… mais de Clermont-Ferrand : la présence des volcans autour de la capitale française du pneu annonce néanmoins la tonalité de ce troisième album de Niandra Lades : le spleen existentiel sera illuminé par le fracas de guitares… volcaniques. Le groupe clermontois apparu en 2012, dont le nom fait – assez curieusement – référence à un disque de John Frusciante des années 90, en est à son troisième album, et a... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 avril 2020

"Code 8" de Jeff Chan : polar social ?

Une chose que l'on doit reconnaître à Jeff Chan, c'est de croire à son sujet : après le court-métrage "Code 8" de 2016, il a écrit, produit et réalisé la version longue de son histoire en 2019, et on peut l'imaginer impliqué dans la préparation d'une série TV annoncée pour cette année. Pourtant, on doit aussi admettre que ce sujet, qui excite tant Jeff, n'a rien de particulièrement palpitant : on recycle ici encore une fois l'intégration de super-pouvoirs ("abilities") possédés par une partie de l'humanité dans le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 avril 2020

"Kalifat" de Wilhelm Behrman : soumission ?

La montée de la radicalisation islamiste chez les jeunes, immigrés ou non, et de leur basculement toujours possible dans le terrorisme - fuite en Syrie ou attentats en Europe - est l'un des défis les plus graves que les démocraties aient rencontrés au cours de la dernière décennie : le traiter dans une fiction commerciale est d'autant plus risqué qu'il est facile de tomber dans la simplification raciste et la démagogie populiste, comme nombre de politiciens européens de tous bords. Rajouter à cela la dose de suspense et d'action... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 avril 2020

"Cutterhead" de Rasmus Kloster Bro : Métro, c'est trop !

Résumons "Cutterhead" par une équation : "L'horreur de l'enfermement + la lutte des classes + l'homme (... et la femme, alors !) est un loup pour l'homme + l'illusion de l'Europe", le tout en 1h24. Présenté comme ça, le film du danois Rasmus Kloster Bro a plutôt "de la gueule", non ? Et d'ailleurs, "Cutterhead" commence formidablement bien - en tout cas pour des gens comme moi qui aiment les films, bien trop rares, qui parle du travail : on descend dans le chantier gigantesque du métro de Copenhague, en accompagnant une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 avril 2020

"Amazing Stories (2020)" de Adam Horowitz et Edward Kitsis : le goût de la madeleine...

En 1985, Steven Spielberg, nostalgique des comic books et des séries télévisées de son adolescence (en particulier "The Twilight Zone") qui avaient construit son amour pour le fantastique, la science-fiction, mais aussi les spectacles "populaires", produisait deux saisons de "Amazing Stories" (en français, "Histoires Fantastiques") : rien d'extraordinaire, l'innocence des années 60 étant bel et bien envolée, et ce malgré des réalisateurs de talent (Eastwood, Scorsese, Zemeckis,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 avril 2020

"The Performer" de James Righton : pop anglaise soignée...

Non, mais sérieusement, qui, en France au moins, connaît le nom de James Righton ? A la limite, les amoureux de Keira Knightley savent qu’il est leur ennemi numéro 1, celui qui a ravi le cœur de leur actrice favorite, et lui a même fait deux bébés (dont Edie, leur première fille, à qui une chanson est dédiée sur "The Performer", le premier album dudit James…). Les fans les plus pointus de la brève époque de triomphe des « fluo kids » (ou de la « new rave », comme on disait aussi Outre-Manche) se souviendront de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 avril 2020

"Tales from the Loop" de Nathaniel Halpern : à la recherche du temps (toujours) perdu

Alors, dans "Tales from the Loop", il y a des boucles temporelles, un échange de corps, une machine qui sert à arrêter le temps, un passage dans un monde parallèle, un monstre vivant sur une île, et encore d'autres choses qui fleurent bon l'anthologie de SF pépère, à la "Amazing Stories" (sur Apple TV+...). Sauf que les amateurs du genre, dont je suis, sans honte aucune, risqueront de se trouver fort démunis devant le fait que tout cela n'est qu'un McGuffin un peu (trop ?) sophistiqué pour une série qui ne veut nous parler que d'UNE... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 avril 2020

"If You're Dreaming" par Anna Burch : clair obscur

Il faut bien reconnaître que l’un des immenses progrès que le XXIème siècle a apporté au Rock, c’est la claire prédominance des femmes en première ligne de la créativité musicale… même si l’on est bien obligé de constater, au milieu de tous ces nouveaux artistes féminins ou groupes « mixtes », la survie obstinée des dinosaures machistes d’une autre époque. Bon, toujours est-il que l’on surveille de près depuis quelques années les nouvelles voix féminines s’élevant en particulier de l’autre côté de l’Atlantique, et que, en 2018, nos... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 avril 2020

"Unorthodox" de Anna Winger et Alexa Karolinski : la Grande Evasion

Il y avait dans l'histoire vraie de la toute jeune Esther Shapiro s'évadant de la prison de ses origines familiales ultra-orthodoxes la possibilité de faire un très grand film, ou une très grande mini-série : un thème universel, résonnant parfaitement avec les thématiques contemporaines de l'égalité des sexes et des tensions croissantes entre le communautarisme religieux et la modernité des démocraties occidentales ; un casting remarquable, avec en première ligne, une Shira Haas au physique étonnant et à la justesse... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 avril 2020

Revoyons les classiques du Cinéma : "Fiancées en Folie" de Buster Keaton (1925)

"Seven Chances" ("Fiancées en Folie" en français, un titre que l'on peut préférer pour une fois à l'original...) fut l'un des plus gros triomphes commerciaux de Buster Keaton, sans doute parce que ce que l'on voit à l'écran - sans parfois en croire ses yeux - dans la dernière partie du film - c'est-à-dire la foule des centaines de "prétendantes" envahissant d'abord l'église, puis pourchassant notre héros dans la ville, et enfin la sublime fuite du héros dévalant la montagne au milieu des éboulements - constitue certainement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,