19 février 2020

"Endless Voyage" de Sunflowers : l'invitation au voyage

Puisqu'on vous dit et vous répète ici que la vitalité du Rock garage à travers le monde est telle que cela nous importe bien peu que la vaste majorité de la population terrestre écoute du rap, de la rnb ou de la pop qui n'a de "pop" que le nom, on vous emmène cette fois à Porto (O Porto, soit LE port, pour parler correctement) au Portugal écouter Sunflowers, qui vient de publier l'un des albums les plus réjouissants de cet hiver tempétueux : car voici un duo (Carolina Brandão à la batterie et Carlos de Jesus à la guitare), devenu... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 février 2020

Jalons de l'histoire du cinéma de S.F. : "La Revanche des Sith" (2005)

Le troisième et dernier (ouf !) épisode de l'épuisante "prélogie" de George Lucas, s'était avéré à sa sortie est une relativement bonne surprise. La première demi-heure est certes littéralement irregardable, avec une accumulation sans queue ni tête de péripéties improbables qui seraient suffisantes pour remplir le scénario tout entier d'un film "normal", et qui annonce la même bouillie digitale que les deux précédents épisodes d'assez sinistre mémoire. Pourtant, peu à peu, et malgré la CGI qui a cette fois dévoré la quasi... [Lire la suite]
17 février 2020

"Un Divan à Tunis" de Manèle Labidi : Conte d'après-Printemps

On imagine bien, depuis le confort de nos sièges de cinéma parisiens, qu'il n'est pas si simple de parler de son pays quand on est (franco-)tunisienne, et que ce pays continue à subir les soubresauts de l'après-"Printemps Arabes", avec une société qui hésite toujours entre liberté et dictature, avec les fanatiques religieux en embuscade, la corruption et la bureaucratie qui ne sont guère améliorées, et la tentation de la dictature toujours bien présente... Et que de ce fait, le choix de la comédie est souvent le meilleur, pourvu que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 février 2020

Petrol Girls au Point Ephémère (Paris) le vendredi 14 février

21h30 : On change donc d’atmosphère avec Petrol Girls : à peine montée sur scène, Ren Aldridge nous explique franco que le groupe jouant plutôt “heavy”, et militant pour la cause des femmes et des LGBT, elle demandera aux hommes non homosexuels de quitter le devant de la fosse pour laisser la place aux femmes et aux trans, s’il y en a dans la salle. Bon ! Je dois dire que c’est la première fois que nous entendons un discours ostracisant de ce type dans un concert de Rock, et même si, prévoyant le coup, nous nous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 février 2020

"Le Prince Oublié" de Michel Hazanavicius : un métier !

Le cinéma "high concept" est un métier... Un métier que les Studios Pixar maîtrisent parfaitement, puisque c'est devenu leur caractéristique la plus notable : de la vie des jouets de "Toy Story" à la mécanique du cerveau de "Vice Versa, en passant par l'organisation des cauchemars dans "Monstres & Cie", combien de réussites formidables dans le genre ? Et un métier que l'équipe de scénaristes du dernier film de Michel Hazanavicius a eu le grand tort de sous-estimer, puisque construire un film un tant soit peu crédible,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 février 2020

"The Gentlemen" de Guy Ritchie : le deuxième souffle

Si l'on avait - comme à peu près tout le monde - apprécié les deux premiers films de Guy Ritchie ("Lock, stock and two smoking barrels" et surtout "Snatch", avec une performance mémorable de Brad Pitt), il faut bien reconnaître que la suite de la carrière de l'ex- mari de Madonna avait dépassé en grotesque à peu près tout ce qui se fait dans le cinéma commercial anglo-saxon, plus ou moins au niveau d'un Emmerich ou d'un Bay. C'était donc avec circonspection que l'on décidait d'aller voir ce... [Lire la suite]

13 février 2020

The Murder Capital au Café de la Danse (Paris) le lundi 10 février

21h10 : Peut-être que pour apprécier The Murder Capital, il faut avoir accepté que les références, pourtant évidentes, à Joy Division soient en fait à côté de la plaque, et que les Dublinois, qui affirment haut et fort n’avoir pas écouté la bande à Ian Curtis, n'ont pas pour ambition de jouer du post punk selon les règles du genre… mais plutôt de nous offrir un tour de montagnes russes émotionnelles au fil de morceaux largement atmosphériques ? En tout cas, ce soir les 50 trop brèves minutes de leur set (9 chansons et puis c’est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 février 2020

Les Nuits de l'Alligator à la Maroquinerie, le dimanche 9 février : King Khan's Louder than Death

22h00 : Qui n'a jamais vu King Khan en chair et en os peut s'attendre à un petit choc en voyant débouler sur scène, annoncé par un quadra américain débonnaire qui s'avérera être Sean Wood, leader des Spits (on l’appelle donc Sean Spits !), un indien bedonnant vêtu seulement d'un slip moulant, d'un gilet en jean et d'une casquette de flic américain. Punk ! Ah oui, on allait oublier les inévitables lunettes noires et le plus original collier de dents ! King Khan – en fait un Canadien de Montréal, qui parle donc bien le Français... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 février 2020

Les Nuits de l'Alligator à la Maroquinerie, le dimanche 9 février : Daddy Long Legs

20h55 : On traverse l'Atlantique pour aller aux sources du rock'n'roll avec Daddy Long Legs de Brooklyn (à ne pas confondre avec pas mal d’autres groupes qui ont choisi le nom de cette araignée aux longues pattes…) : à nouveau un trio, mais qui joue cette fois une ultra traditionnelle, entre boogie, blues et country. Brian Hurd a un look de croque-morts délicieux, mais une voix étonnante, et il joue de l'harmonica comme un dieu. Le batteur est un showman complet, régulièrement hilarant derrière ses cheveux longs, ses... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 février 2020

Les Nuits de l'Alligator à la Maroquinerie, le dimanche 9 février : Gliz

20h : on attaque la soirée du côté du Jura, avec cette vraie première parisienne pour le trio de Gliz, qui a bien évolué depuis ses débuts. Moins axée sur les (excellentes) mélodies de “Cydalima”, plus rentre-dedans et agressive, leur prestation live prouve que le groupe en a sous le pied. Dès In Limbo, la mayonnaise prend et le public de la Maro - heureusement déjà bien remplie - répond à l'énergie du groupe. Jeu scénique nerveux - entre la batterie spectaculaire de Julien et le tuba de Thomas qui permet une mise en scène... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,