2019 04 12 The Psychotic Monks Astrolabe (34)

Et voici donc mon Top 10 des concerts qui m'ont le plus emballé au cours de cette excellente année 2019 :

1) The Psychotic Monks à l'Astrolabe (Orléans) le 12/04/2019
Parce que la première partie du set m'a électrisé comme peu de groupes avaient réussi à le faire et que la seconde m'a laissé littéralement en larmes (Photo).
2) The Schizophonics à la Maroquinerie (Paris) le 18/02/2019
Parce qu'assister à un tel mix démentiel entre James Brown, Jimi Hendrix, Iggy et le MC5, c'était sans doute la chose la plus improbable qui soit... et que je me suis pincé pour vérifier que je ne rêvais pas.
3) Foals à Rock en Seine (St Cloud) le 25/08/2019
Parce que Foals est sans doute le groupe le plus puissant sur scène de sa génération, et qu'en 2019, Yannis était très en colère !
4) Kevin Morby au Cabaret Sauvage (Paris) le 20/06/2019
Parce que nous avons peut-être trouvé là un successeur à Cohen et Dylan, ce qui n'est pas rien !
5) The Cure à Rock en Seine (St Cloud) le 23/08/2019
Parce que Robert, maintenant, il sourit et il est enfin heureux. Mais que sa musique reste émotionnellement dévastatrice.
6) Last Train au Trianon (Paris) le 06/11/2019
Parce que, au delà des guitares qui nous ont bien percuté le cerveau pendant tout le set, nous avons vécu un grand moment de bonheur collectif dans les larmes, ce qui était encore inédit pour moi...
7) The Hives à Beauregard (Hérouville St Clair) le 06/07/2019
Parce que punk un jour, punk toujours !
8) IDLES à We Love Green (Vincennes) le 01/06/2019
Parce que punk un jour, punk toujours !
9) King Gizzard & The Lizard Wizard à l'Olympia (Paris) le 14/10/2019
Parce, une fois de plus, le groupe le plus improbable de la planète a donné un concert improbable, mêlant sans problème boogie futuriste et heavy metal millésimé 70. Qui dit mieux ?
10) Art Brut au Petit Bain (Paris) le 26/04/2019
Parce qu'il y a tellement peu de (bons) groupes de Rock qui savent aussi nous faire vraiment RIRE !
... et allez, pour la route, 30 minutes des Psychotic Monks (malheureusement sans public pour faire monter la pression !) :