11 décembre 2019

"It Must Be Heaven" d'Elia Suleiman : boire pour se souvenir !

Depuis la découverte enchantée de son "Intervention Divine" en 2002, il faut bien avouer que le cinéma d'Elia Suleiman n'a pas changé, si ce n'est qu'il s'est même encore (apparemment...) dépolitisé - une dépolitisation qui lui est clairement reprochée par les défenseurs d'un cinéma arable / palestinien forcément militant, comme on le voit dans l'une des très rares scènes dialoguées de son "It Must Be Heaven" : quelque part du côté du Jacques Tati abstrait de la dernière période ("Playtime", "Trafic") pour... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :