2019 12 03 Chk Chk Chk Maroquinerie (36)

21 h 00 : en 2019, !!! évolue donc toujours en formation réduite (par rapport à ce que l’on a pu connaître aux débuts du groupe…) de quatre musiciens, et deux vocalistes : Nic Offer, bien sûr, désormais grisonnant, mais sinon largement inchangé, y compris dans ses tenues scéniques improbables (cette fois, un short, un t-shirt et une veste taillés dans le même tissu à carreaux !), et une nouvelle chanteuse au style et à la voix soul assez remarquables, Meah Pace. Andreoni – sublime guitariste et bassiste, rappelons-le, et instrument fondamental de l’excellence scénique du groupe -, Quatterone et Cohen sont heureusement toujours là, fidèles au poste…

Comme le dernier album, “Wallop”, le laissait prévoir, le groupe s’est éloigné du “dance punk” sauvage de ses débuts, et propose désormais de la soul et du funk beaucoup plus consensuels. Le set, annoncé comme l’interprétation live de “Wallop”, va donc principalement être composé des chansons de cet album, frustrant légèrement les fans qui aimeraient comme toujours profiter des grands morceaux incendiaires des débuts ! Néanmoins, n’ayons pas trop d’inquiétude pour autant : si le groupe ne réalise plus désormais ce tour de force qui consistait à mettre le feu à la salle PLUSIEURS FOIS par soirée, il reste maître de ces montées en puissance soudaines qui font qu’il est littéralement impossible de ne pas vibrer à l’unisson et se lancer dans la danse !

Nic est resté, et heureusement, égal à lui-même : se comparant ironiquement à un raver des années 90, il passera tout le set soit au contact direct du premier rang, soit à danser au milieu du public. Voici quelqu’un qui est physiquement engagé, d’ailleurs il plaisantera sur les 5 kgs qu’il a perdus depuis le début de la tournée !

Et voilà que, le groupe ayant à peine entamé Freedom ! ’15, la technique les trahit ! Tout le monde s’affaire autour de l’ordinateur pour essayer de comprendre le problème afin de pouvoir le résoudre, tout le monde sauf l’ami Nic, entertainer total qui va donc monter au front tout seul, et proposer d’interpréter un titre à la demande… Bel effort ! Débutant a capella, puis appuyé par les musiciens en mode improvisation, Nic enlève le morceau, et démontre clairement à la fois son talent et sa générosité !

2019 12 03 Chk Chk Chk Maroquinerie (50)

Le set reprend de plus belle, et le public se fâche quand Nic annonce le dernier morceau : sous la pression générale, voilà donc la setlist rallongée pour satisfaire les fans parisiens ! On termine par une version très fun et irrésistible de This Is the Door, avec dialogue / dispute entre amoureux (Meah et Nic) plus vraie que nature. Un petit régal…

Tout le monde attend, espère, réclame Yadnus, nous aurons droit à la place à All My Heroes are Weirdoes pour nous rappeler combien était efficace le bon vieux dance punk d’antan. Avec un jeu de basse infernal de la part de Mario Andreoni, Slyd termine la soirée sur une haute note d’excitation… Termine… ? Non ! Car le public bien chauffé refuse de quitter la salle ! Et voilà Nic, Meah et les autres qui reviennent encore une fois, visiblement ravis de l’accueil reçu ce soir.

Eh oui, une bonne heure et demie passée à danser, un grand sourire jusqu’aux deux oreilles, c’est le cadeau bienfaisant que nous offert !!! en cette froide soirée d’hiver, dans une Maroquinerie torride !