JAccuse affiche

L'affaire Dreyfus est l'un des scandales d'état les plus célèbres de l'histoire de notre pays.
Le "J'Accuse" d'Emile Zola est sans doute l'article le plus fameux de l'histoire de la presse française.
L'anti-sémitisme n'a jamais été un privilège des seules Allemagne, Pologne, Autriche, et la France détient depuis très longtemps un triste record d'actes et de propos racistes contre les Juifs.
Roman Polanski est l'un des plus grands réalisateurs du XXè siècle, ayant aligné avec une constance rare pas mal de chefs d'oeuvre au cours de sa désormais longue carrière, depuis ses débuts dans sa Pologne natale jusqu'à sa nouvelle existence en France et en Suisse après sa fuite des Etats-Unis.
La première épouse de Roman PolanskiSharon Tate, fut la victime la plus célèbre des horreurs commises par la troupe de Charles Manson.
Polanski fut lui-même accusé de viol sur mineure, condamné pour ces faits, mais ne fit jamais sa peine de prison, ayant fui en France.
Des accusions de viols sont apparies régulièrement contre Polanski, conduisant à des prises de position de plus en plus agressives de personnalités ainsi que de l'opinion publique en général contre lui.
Le film "J'Accuse", réalisé par Polanski, est depuis sa sortie au centre de la polémique, puisque, d'un côté, il est difficile de nier qu'il s'agit d'un film à la fois important de par le traitement exemplaire appliqué à l'histoire de France, et particulièrement réussi.
Le film "J'Accuse" a reçu le Prix du Jury au Festival de Venise, et est d'ores et déjà l'un des grands succès commerciaux de 2019 en France.
Jean Dujardin est l'un des acteurs français les plus immensément populaire, et il livre dans "J'Accuse" l'une de ses meilleures interprétations à date.
Emmanuelle Seigner est l'épouse de Polanski depuis de 1989, et est également une chanteuse de Rock charismatique, revenue sur le devant de la scène avec sa participation au super-groupe l'Epée avec The Limiñanas.
L'approche choisie par Polanski pour son film est celle d'une analyse froide et posée des faits, en collant le plus possible aux événements réels, sans sacrifier au spectaculaire, au sensationnalisme ni au moindre sentimentalisme, ce qui élève constamment le film bien au-dessus de l'arène politique et des débats enflammés sur les réseaux sociaux. Et en fait une véritable "oeuvre de cinéma".
Je suis allé voir "J'Accuse" le 24 novembre 2019, à la séance de 9h35 à l'UGC Ciné Cité La Défense.
J'ai intensément apprécié ce film que je place dans le Top 3 des plus grandes réussites de son réalisateur, et parmi les meilleurs films de 2019.
L'anti-sémitisme resurgit de plus belle en France et dans le monde en ce moment, tandis que les excès de l'opinion publique soumise aux flux et reflux des réseaux sociaux ne rassurent pas quand à la bonne santé de la démocratie : ces deux constations rendent le visionnage du film par les plus jeunes d'entre nous particulièrement nécessaire.