02 septembre 2019

"Roubaix, une Lumière" de Arnaud Desplechin : ma ville, ma lumière...

Je crois qu'on n'échappe jamais totalement à la ville dans laquelle on a été enfant, adolescent... Desplechin portait Roubaix en lui, et toutes ses frasques dans les milieux bobos / intellos parisiens, qui ont pu parfois nous irriter dans ses films les plus faibles, n'ont pas fait disparaître en lui cette vieille blessure chérie d'avoir grandi là-bas, et d'avoir été témoin de l'effondrement d'un monde que, forcément, il a aimé autant qu'il l'a (peut-être...) détesté. Je dis cela parce que je pense avoir les mêmes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,