06 juin 2019

"Neverwhere" de Neil Gaiman : boredom / moderob

Il n'y a guère qu'une chose à dire sur ce pensum, qui m'est tombé des mains à de nombreuses reprises avant que j'arrive à le terminer : "Neverwhere" dégage un profond ennui. Après une introduction amusante, avec son personnage inadapté qui devient "transparent", et avant une conclusion correcte - un peu d'action, certes stéréotypée, autour de la révélation, pas trop inattendue, de l'identité du "grand méchant" - , il faut avaler des pages et des pages sans aucun intérêt sur l'interminable ballade de freaks caricaturaux, réduits par... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,