18 mars 2019

Elliott Murphy au New Morning (Paris) le samedi 16 mars

C’est une chance et un privilège de pouvoir grandir, puis vieillir avec un artiste, une chance et un privilège peut-être appelés à disparaître, vues les difficultés qu’ont désormais les musiciens à vivre de leur Art. Nous sommes ainsi quelques uns à avoir accompagné – et à avoir été accompagnés par – Elliott Murphy pendant plus de 40 ans, depuis l’explosion émotionnelle de “Night Lights”, son sublime album de 1976… et à nous retrouver ce  soir, dans la petite salle chaleureuse du New Morning, à fêter avec lui ses… 70 ans. Dehors,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 mars 2019

"Sunshine Rock" de Bob Mould : let the sun shine !

1987 : l’un des groupes les plus formidablement novateurs, créatifs et fondamentalement influents des années 80, Hüsker Dü se sépare dans un silence assourdissant : la drogue, l’alcool et autres addictions ont eu raison de ce trio punk hardcore qui nous laisse quand même une poignée de chefs d’œuvre immortels, tels les albums "Zen Arcade" ou encore "Warehouse : Songs and Stories". 1992 : Bob Mould, ex-guitariste de Hüsker Dü, forme un nouveau groupe, Sugar, qui lui permettra de hurler ses frustrations sur des mélodies pop, eh oui,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 mars 2019

"Les Eternels" de Jia Zhang-ke : la montée des eaux

Jia Zhang-ke est le plus grand réalisateur chinois, celui qui a vraiment pris à bras le corps la chronique des mutations qui secouent depuis plus de 20 ans son pays. La Chine est le plus grand pays du monde, celui qui est d'ores et déjà appelé à définir notre avenir, qu'on le veuille ou non. Et le cinéma d'Extrême-Orient, du Japon à la Thaïlande, en passant par la Corée, Taïwan et la Chine, est le seul véritable laboratoire formel du cinéma depuis la fin des années 90. C'est dire le niveau d'attente que l'on peut avoir désormais... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 mars 2019

"Bright Night Flowers" de Jon Fratelli : l'inspiration

Et si, à force d'attendre, de chercher le renouveau du rock, que l'on dit en état de mort cérébrale depuis plus de 20 ans, et qui a pourtant toujours autant de mordant qu'un zombie de "Walking Dead", on était en train d'ignorer ce bon vieux classicisme de chansons bien composées, bien interprétées, dans les canons du genre, et qui peuvent toujours provoquer en nous de magnifiques émotions intimes ?  Quand on pense aux Fratellis, on se remémore forcément la joyeuse explosion "glam" de Costello Music en 2006, un album épatant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mars 2019

"Grâce à Dieu" de François Ozon : l'action libératrice

Il faut bien admettre que la majorité des oeuvres d'Art importantes le sont parce que leur créateur a nettement "pris parti". Loin de la tiédeur et du consensus. Le plus gros malentendu à propos de "Grâce à Dieu" - film par ailleurs vu et célébré (mais peu aimé) - vient sans doute de ce que son sujet (un cas actuel et actuellement jugé de pédophilie d'un prêtre, parmi des centaines, peut-être des milliers d'autres...) laissait attendre un parti pris militant, polémique et incendiaire, ou tout au moins malaisant. Or, Ozon, que l'on... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 mars 2019

"The Crown - Saison 2" de Peter Morgan : Philip & Elizabeth

La seconde saison de "The Crown" s'avère contre toute attente encore supérieure à la première, à la fois plus riche en moments d'émotion (contenue, bien entendu, nous sommes quand même ici dans la haute société anglaise du tout début des années 60 !) et plus extraordinaire dans la manière dont elle nous fait découvrir ou redécouvrir des moments-clés de l'histoire du Royaume Uni : l'affaire du Canal de Suez, la "rébellion" pro-soviétique du pouvoir ghanéen en pleine guerre froide, l'affaire Profumo... La diversification des thèmes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 mars 2019

"Love is Here (The End is Near)" de Crocodiles : ressortez votre vieux perfecto et vos lunettes noires...

En 2009, la rumeur allait bon train quant au brillant avenir de Crocodiles, rapidement, et un peu paresseusement consacrés héritiers de The Jesus and Mary Chain, dont ils reprenaient certes le flambeau : morgue vénéneuse, guitares fuzz sursaturées et réverb’ dissimulant – à peine – un vrai soin apporté aux mélodies pop au sens le plus sixties du terme. Sur scène, nous découvrîmes, enthousiastes, un groupe qui n’aurait pas démérité sur la scène du CBGB en 1977 : une sorte de pop dégénérée et gouailleuse, des riffs de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 mars 2019

"Le Chant du Loup" d'Antonin Baudry : Blue Submarine

J'aime le son. En musique bien sûr, mais tout autant au cinéma... où il est bien souvent négligé - non pas par défaut de technologie disponible, mais plutôt par manque d'intérêt des scénaristes et des réalisateurs -, ignoré derrière l'usage abusif, trop facile de la musique. Il y a peu de films qui placent le son au coeur de leur sujet : on pourra citer le génial "Blow Out" de DePalma, ou plus récemment "Sans un Bruit", deux films populaires utilisant le son comme moteur de la fiction. Et bien sûr, "Das Boot", dans la directe ligne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 mars 2019

"The Terror" de David Kajganich, Max Borenstein et Alexander Woo : "The Horror ! The Horror !"

Les récits d'exploration des XVIIIe et XIXe siècles sont une mine d'histoires extraordinaires pour qui cherche l'inspiration, et l'écrivain de best sellers Dan Simmons a tiré l'un de ses livres les plus célèbres en imaginant ce qui a bien pu arriver aux équipages des vaisseaux anglais HMS Erebus et HMS Terror, partis au Pôle Nord à la recherche d'un passage à travers les glaces. Vu la complexité du récit, sa longueur, et la multiplication de personnages, la série TV est logiquement un média plus approprié que le cinéma pour... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mars 2019

"Spider T1 : Rabbit Hole" de Raffaele et Bec : à la poubelle !

"Spider T1 : Rabbit Hole" est tout simplement une horreur : une histoire recyclant tous les poncifs vus et lus dans des dizaines de thrillers, une insupportable complaisance dans le gore et l'horreur, et un manque de finesse - et même de réalisme - dans les relations entre les personnages, qui agissent en outre constamment en dépit du bon sens. Si la qualité du dessin de Raffaele rattrape ça et là l'impression de vide et d'imbécilité abyssale du scénario et des dialogues, le coup de grâce est asséné avec une vision dégueulasse de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,