2019 02 02 Bigger Bataclan (8)

Le problème ce soir est de parvenir à la salle de concert : gilets jaunes obligent, une grande partie de Paris est fermée au trafic et le métro lui-même venait seulement de rouvrir dans le quartier de la République. Le Bataclan est donc quasi vide quand j'y pénètre...

... juste quelques minutes avant le début du set, à 19h20, de Bigger, un groupe que son chanteur nous présente en français impeccable, avec une pointe d'accent, comme venant de "Dublin... et un peu de Franche-Comté" : eh oui, c’est plutôt une plaisanterie, Bigger revendique ses origines franc-comtoise, d’où ce petit accent traînant si joli... Bon, musicalement, Bigger, c'est vraiment accrocheur : une rythmique puissante, des hooks mélodiques faciles à mémoriser, une musique plutôt sombre mais avec une coloration soul (les Irlandais ont en effet toujours excellé dans ce registre d'intensité émotionnelle...), et un chanteur à l'énergie réjouissante. C'est malin, c'est frais - sans trop de références pour une fois - ça sait être dur et énervé quand il faut. Le public, malheureusement encore trop peu nombreux (le billet annonçait un démarrage à 20 h !), frappe dans les mains et chante même quand c'est facile. Le dernier titre, Circus, s’avère même assez extraordinaire, et confirme que Bigger est un groupe à suivre… 35 minutes excellentes, qui nous rappelle que, en 2019, le Rock sait encore être enthousiaste et fougueux, comme au premier jour, et que la France est – enfin - un pays où bouillonne le talent musical.