10 décembre 2018

"Transparent - Saison 4" de Jill Soloway : Homeland

Ayant sans doute réalisé l'épuisement perceptible de sa verve dans la troisième saison, Jill Soloway a la brillante idée de faire retourner la famille Pfefferman à ses origines et à la confronter en Israël à de nouvelles complexités et de nouveaux doutes, grâce à un scénario particulièrement inventif cette fois. D'un côté, "Transparent" nous offre son lot de stupéfiantes révélations familiales : la réapparition d'un père, impardonnable mais impossible à haïr, la découverte d'un "gène trans" dans l'histoire familiale... De l'autre,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 décembre 2018

Black Box Revelation au Point Ephémère (Paris) le vendredi 7 décembre

21h25 : Une autre surprise nous attend quand Black Box Revelation pénètrent sur scène, c’est que le duo… est devenu un trio ! Un troisième musicien accompagne Jan Paternoster et Dries Van Dijck, aux claviers, puis dans la seconde partie du set, à la guitare. Pourquoi pas ? C’est clairement une manière de faire croître la musique du groupe vers quelque chose de plus… ambitieux peut-être, à l’image des meilleurs titres du nouvel album… à condition de ne pas perdre en chemin cette lumineuse simplicité qui a toujours fait le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 décembre 2018

"House of Cards - Saison 6" de Beau Willimon : le naufrage...

Alors que la liquidation de Kevin Spacey suite à un nième scandale de harcèlement sexuel fournissait la justification parfaite pour mettre fin à la longue dégringolade de "House of Cards", Netflix et les showrunners ont préféré la solution a priori plus honorable (hypocrite ?) de terminer l'histoire du couple Underwood, désormais réduit à la seule Claire, arrivée à son tour à la présidence des USA. Mal leur en a pris car cette dernière saison - écourtée car ne comprenant que 8 épisodes au lieu des 10 rituels - est sans doute ce que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 décembre 2018

"Kraken" de Pagani et Cannucciari : le manque de(s) profondeur(s)

Le mythe du Kraken a déjà donné lieu à diverses adaptations BDs intéressantes, la plus marquante restant sans doute celle de Bernet et Segura qui confrontait le monstre lovecraftien à la noirceur urbaine contemporaine. L'excellente idée de Pagani est de faire du Kraken une puissante métaphore du trouble, voire de la monstruosité qui se niche dans l'inconscient de chacun - que nous soyons des citadins victimes de la superficialité du succès, comme le "héros" défait de cette histoire, ou des pêcheurs s'accrochant aveuglement à des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 décembre 2018

"Tattooed Smiles" de Black Box Revelation : le Blues des Belges

Y aurait-il un plafond de verre pour les groupes belges ? On a pu à de nombreuses reprises s’interroger sur les limites décevantes du succès international de groupes aussi talentueux, voire même exceptionnels que Ghinzu ou dEUS, et la même question revient quand on se penche sur le cas de The Black Box Revelation, duo littéralement époustouflant originaire de la banlieue de Bruxelles, et déjà responsable de quatre albums magistraux ! Dries Van Djik à la batterie et Jan Paternoster au chant et à la guitare nous offrent depuis plus de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 décembre 2018

IDLES au Bataclan (Paris) le 3 décembre

21h05 : Le Bataclan est bourré et le concert n’a pas encore commencé que la température ambiante, comme toujours dans cette salle, entre dans la zone rouge. Les premiers accords du fabuleux Colossus s’élèvent, et Joe Talbot commence sa psalmodie terrifiante dans une demi-obscurité : c’est déjà le grand frisson. « Forgive me father, I have sinned / I've drained my body full of pins / I've danced til dawn with splintered shins / Full of pins, full of pins ». Tout le monde hurle déjà « Goes and it goes and it goes »... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 décembre 2018

"Maigret se défend" de Simenon : la ligne claire du polar

Voici des années que nous, fans de littérature policière, lisons principalement des auteurs scandinaves, qui ont clairement redéfini le genre tout entier. Retourner à l'occasion lire un "Maigret" permet de se ressourcer, un peu comme se replonger dans un Tintin après des années de mangas ou de BDs d'auto-fiction. Là aussi, le plaisir est immédiat, et il ne se niche pas (ou pas seulement) dans la nostalgie d'un Paris des années 60 où l'on fume beaucoup et partout, et où l'on attend patiemment son tour sans avoir le nez plongé dans son... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 décembre 2018

"Ozark - saison 2" de Mark Williams et Bill Dubuque : Missouri Lakes

La seconde saison de ce petit plaisir quasi secret qu'est "Ozark" poursuit dans la même ligne que la première, non sans une certaine redondance, et n'évite pas une sensation de "sur place", de "ventre mou" : 3 ou 4 épisodes en moins auraient clairement amélioré le rythme, tandis que l'enchaînement perpétuel d'ennuis et d'obstacles sur la route des Byrde est désormais trop systématique pour ne pas irriter. Ceci posé, ce qui est vraiment passionnant ici, c'est le dévoilement progressif de ce qui devient le thème central de "Ozark",... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 décembre 2018

"Fantôme" de Jo Nesbø : l'Enfer, c'est les Nôtres

Le meilleur "Harry Hole" ? Oui. L'un des meilleurs Nesbø ? Sans aucun doute. Car "Fantôme", c'est le passage du thriller à la pure tragédie. Plus de serial killer - ouf ! - mais la triviale épouvante du trafic de drogue. Encore une fois le procédé de double narration, mais beaucoup plus prenante : l'un des narrateurs est déjà mort, l'autre le sera bientôt, et la convergence des deux récits vous vrille la conscience. Pas de ramification néanmoins de l'intrigue, pas de trucs littéraires malins, juste un récit terrifiant qui avance droit... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 décembre 2018

"Intisar en Exil" de Pedro Riera et Sagar : notre amie, notre soeur yéménite...

Que savons-nous, que comprenons-nous du terrible conflit qui dévaste le Yémen depuis des années, et qui rejoint en horreur ceux de Syrie et d'Irak ? Rien, et l'honnêteté nous pousse à avouer que cela ne nous empêche pas de dormir, non ? Lire "Intisar en Exil" nous offre une perspective politique claire, en même temps qu'un point de vue "de l'intérieur" sur l'absurde complexité des luttes de pouvoir entre factions dont les alliances se font et se défont en dépit de toute logique, ainsi que sur la situation des victimes (ou futures... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :