27 décembre 2018

Séance de rattrapage tardive : "La Fille de Brest" de Emmanuelle Bercot

"Les bons sentiments et les justes causes ne font pas forcément les bons films. Développez et illustrez cette phrase du grand critique aujourd'hui sénile Pokespagne. Vous avez 2 heures et 8 minutes". Thèse : Le fait de traiter au cinéma une "histoire vraie", qui plus est récente et donc encore à l'esprit des spectateurs - dans ses grandes lignes tout au moins - dédouane les scénaristes du moindre effort de construction de personnages et de situations crédibles. Des clichés sont amplement suffisants puisqu'ils confortent... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,