17 novembre 2018

"Babybox" de Jung : Message in a Bottle (or in a Box....)

Bien sûr, tous les aficionados de la BD, ou presque, connaissent désormais le manhwa, et savent que la Corée du Sud est aujourd'hui, au même niveau que le Japon, l'un des pays phares dans le monde de cette forme littéraire. "Babybox" n'est pourtant pas à proprement parler un manhwa, et s'apparente sans doute tout autant au courant de la "BD adulte occidentale" car son auteur, Jung, bien que coréen, a été élevé en Belgique. Le premier et sans doute principal attrait de ce très beau livre, tant pour la forme - reliure inhabituelle... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 novembre 2018

"Bodyguard" de Jed Mercurio : Yojimbo

"Bodyguard" commence extraordinairement bien, avec une longue scène de menace terroriste dans un train de banlieue londonien, exemplaire de tension, d'intelligence, de mesure. Une scène mémorable dont on recommandera le visionnage répété à MM. Neeson et Collet-Serra, pour qu'ils apprennent comment on doit raconter, filmer et interpréter ce genre de situations, dont ils raffolent semble-t-il. "Bodyguard" se termine 6 épisodes plus tard extraordinairement mal, avec une suite de révélations pourries et ridicules, qui viennent conclure... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 novembre 2018

"La Fragilité" de Dominique A : La Force

Il nous l'avais bien dit, l'ami Dominiqua Ané : en 2018, il y aurait un album électrique et un album acoustique. Après "Toute Latitude", pas mal électronique aussi, voici donc "La Fragilité", pas si acoustique que ça. Comme quoi, les meilleurs plans... débouchent au final sur quelque chose d'un peu imprévu. On nous explique aussi que cet album consacre les retrouvailles de A avec sa vieille guitare, et que la disparition de Leonard Cohen a imposé le format, dépouillé, en son hommage. Et il est vrai que l'album commence sur des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 novembre 2018

"Better Call Saul - Saison 4" de Vince Gilligan et Peter Gould : "It's all good, man !"

La disparition de Chuck et la conclusion - par la force des choses, même si l'onde de choc du suicide de Chuck va encore causer bien des dégâts dans la vie de Jimmy - de l'intrigue basée sur la relation d'amour et de haine entre les deux frères nous laissent un peu orphelins de la très belle série qu'a été "Better Call Saul" au cours de ses 3 premières saisons. Mais on peut toujours compter sur l'intelligence de Gilligan, et si cette quatrième édition "se contente" de faire converger les différents fils de la fiction (il y en a... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 novembre 2018

"Fudge Sandwich" de Ty Segall : Pin-Ups !

Nous, on pense que Ty Segall a pris la mouche quand il a vu que les Australiens de King Gizzard & The Lizard Wizard ont été capables de pondre cinq albums sans rien sacrifier en qualité en 2017 : sans rien annoncer à l’avance (on ne sait jamais, peut-être arriverait-il à six… d’ailleurs c’est encore possible… !), il a donc relevé le défi… "Fudge Sandwich" est en effet, à date, le cinquième disque publié par le génial touche-à-tout californien (que l’on ne peut d’ailleurs plus qualifier de tête de pont du Rock Garage, tant il a,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 novembre 2018

"Le Grand Bain" de Gilles Lellouche : The Deep End

Eh oui, à force de consacrer des films aux névroses féminines, et de les considérer (ces névroses...) - non sans une certaine misogynie - comme LE grand sujet de comédie, il était temps que quelqu'un s'essaie à pleurer sur nous, les hommes, avec nos vies foutues. Que cela soit Lellouche qui s'y colle, lui à qui on donne difficilement notre sympathie de cinéphiles raffinés, est une bonne surprise, et qu'il en tire un film correct,, presque excellent par instants, une autre, encore plus grande. Fausse copie à la française de "The... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 novembre 2018

"Yéti & Compagnie" de Karey Kirkpatrick et Jason A. Reisig : Mythes et religions

A quoi servent les mythes ? La préservation d'une société et de ses valeurs, voire même la survie de cette société justifient-elle que la religion soit sa seule boussole ? Le politicien a-t-il le droit de mentir pour sauvegarder l'ordre établi ? Ce n'est pas si courant que cela qu'un film d'animation pour enfants soulève ces questions, même si le brillant scénario de "Smallfoot" (réglons tout de suite son compte au ridicule titre français !) peut faire écho à celui du "Magicien d'Oz" ou plutôt du "Zardoz" de Boorman avec cette... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 novembre 2018

"B.E.D" de Baxter Dury, Étienne de Crécy et Delilah Holliday : Tais toi !

"Ça y est, Baxter, on les entend déjà râler, les jaloux, les rageux, les gardiens du temple rock'n'roll, les puristes ! Ça devait t'arriver, ce retour de bâton, vu la quantité étonnante de gentillesses écrites sur toi lorsque tout le monde a célébré ton "Happy Soup" ou ton "Prince of Tears"... Et va pas te plaindre : en plus, pour ton malheur, tu fais partie de la secte maudite des "fils de...", et dans ton cas, circonstance aggravante, d'un type qu'on a trouvé pertinent de transformer en mini-icône après sa disparition, lui qu'on... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 novembre 2018

Courtney Barnett au Casino de Paris le mercredi 7 novembre

21h15 : Je me rends compte que ça fait déjà bientôt 3 ans que j'ai vu Courtney Barnett sur scène, et bon dieu, qu'est-ce qu'elle a changé ! Vêtue avec une sobre élégance, souriante voire même radieuse, voilà une jeune femme visiblement bien dans sa peau, à laquelle on a du mal désormais à accoler l'étiquette "grunge", ou même le qualificatif un peu dédaigneux de "slacker". En attaquant par le sublime crescendo émotionnel et sonore de Hopefulessness, qui se termine - comme on pouvait l'espérer – en tornade électrique, Courtney met... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 novembre 2018

"L'Arabe du Futur - 4." de Riad Sattouf : notre vérité à tous...

« L'autobiographie est encore le meilleur moyen qu'on ait trouvé pour dire toute la vérité à propos des autres. » (Pierre Daninos) Deux ans que, accros que nous sommes à l'autobiographie de **Riad Sattouf*, nous attendons ce quatrième tome de "l'Arabe du Futur", qui nous parle des jeunes années de l’auteur, déchiré entre la Syrie et la France, entre son père et sa mère : le nouveau volume fait finalement plus de 270 pages, et il nous faudra un peu plus de 4 heures de lecture fébrile pour en venir à bout. Et pour qu'il nous laisse sur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,