2018 08 25 RES J2 King Gizzard St Cloud (9)

18h45 : nos sept joyeux Australiens psychédéliques attaquent leur set, devant un public généralement incrédule, par des extraits de "Murder of the Universe". Un petit mosh pit se forme au centre, mais on voit bien que ça va être dur pour un groupe aussi singulier de soulever une foule pas très "branchée" sur les musiques d'aujourd'hui. Peu importe, la troupe de King Gizzard & The Lizard Wizard est visiblement contente d'être là et décidée à s'amuser. Le son est malheureusement une fois encore beaucoup trop bas, et ne relaie pas assez les furieuses accélérations du groupe.

La setlist est dédiée à l'efficacité - ce qui est une bonne idée, vu le contexte - et fait l'impasse sur les morceaux les plus atmosphériques ou les plus barrés. Heureusement, l'enchaînement Rattlesnake - Crumbling Castle constitue le cœur ardent du concert, et il est difficile de ne pas headbanguer sur la rythmique démentielle des deux batteurs, ou de ne pas se lancer dans des solos interminables d'air guitar pour accompagner les solos de Stu et de Joey...

On finit par les brûlots de "Nonagon Infinity", comme Robot Stop et Gamma Knife, et finalement je vois que pas mal de gens autour de moi qui ne connaissaient pas le groupe a priori sont satisfaits. C'est déjà ça ! Les Australiens repartent eux aussi visiblement heureux de ce passage dans la cour des grands, si j’ose dire. Même si on est loin des moments magnifiques du Bataclan en mars dernier, c'était un concert plus qu'honorable…