31 juillet 2018

Vous reprendrez bien un tout petit peu de jus d'orange ? "Texas Fever EP" (1984) de Orange Juice

Il faut que les choses soient claires : en 1984, quand Edwyn Collins tente d'enregistrer le troisième album d'Orange Juice, le groupe qui enchanta l'Ecosse post-punk de 1982 n'existe plus. James Kirk et Steven Daly sont partis depuis plus d'un an et la tentative de remonter un groupe avec de nouveaux membres fait long feu, obligeant Edwyn et la maison de disques à se contenter d'un mini-Lp, "Texas Fever", qui ne connaîtra aucun réel succès... ... Un mini-Lp qui ne manque pourtant ni de panache, ni d'ambitions : Edwyn tente de passer... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 juillet 2018

"Please Don't Be Dead" de Fantastic Negrito ! un héros américain

E : "Ce disque m'a littéralement scotché". C : "On dirait un bon disque des Black Keys !". L'histoire en elle-même est édifiante, et tellement américaine : Xavier Amin Dphrepaulezz est un petit voyou d'Oakland, sur qui la foudre tombe le jour où il entend un disque de Prince, artiste largement autodidacte dont il décide de suivre les traces. Il apprend tout seul à jouer de la guitare, est remarqué par le management de Prince, mais son premier album passe totalement inaperçu. L'attraction de la vie criminelle reprend le dessus. Et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 juillet 2018

"Fauda - Saison 1" de Lior Raz et Avi Issacharoff : les infiltrés

Pour pouvoir regarder sereinement "Fauda", série israélienne à l'excellente réputation, il faut sans doute admettre dès le départ que, à l'image de ce qui se fait aux USA, il ne sera pas question ici de remettre en cause fondamentalement la doctrine nationale ou l'honneur de la nation : ceux qui soutiennent activement la cause palestinienne auront sans doute intérêt à s'abstenir ! Les autres se laisseront prendre au jeu d'une fiction politique partant du principe de l'existence d'une cellule du Hamas fanatisée et adoptant les méthodes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 juillet 2018

"Don't Let Go" de Harlan Coben : black site

S'il semble que nul roman de Coben ne puisse se soustraire à la règle de fonctionnement fondamentale qu'il a établie en 2001 avec "Ne le dis à personne", c'est-à-dire le retour inattendu d'un passé que l'on croyait enterré et qui resurgit en jetant une lumière nouvelle et dévastatrice sur le présent, "Don't let go" (publié aux USA en 2017 et à date pas encore traduit en français) renouvelle suffisamment certains usages du polar "cobénien" pour raviver notre intérêt. Avec des héros un peu moins "classe sup", Coben prend cette fois... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 juillet 2018

Séance de rattrapage : "The Age of Shadows" de Kim Jee-Woon : Académisme coréen

On aimerait aimer cet "Age of Shadows", parce qu'on parle quand même d'un film de Kim Jee-Woon ("2 Soeurs", "A Bittersweet Life", "le Bon, la Brute et le Cinglé" ou encore "J'ai rencontré le Diable", quand même...), avec dans le rôle principal le génial Song Kang-Ho ("Memories of Murder", "The Host", "Thirst", excusez du peu !)... Parce que l'on peut rêver d'une version de "l'Armée des Ombres" dans le contexte de l'occupation de la Corée par le Japon, réalisé avec le brio que l'on reconnaît aux réalisateurs sud-coréens... Et aussi... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 juillet 2018

"Secret City - Saison 1" de Joanna Werner : down under

"Secret City" n'est sans doute pas formellement une série extraordinaire, même si elle témoigne bien du professionnalisme actuel du genre : de bons acteurs (c'est toujours un plaisir de suivre la superbe Anna Torv, même si son jeu n'a ici rien d'original...), une belle mise en scène sobre accentuant les tensions sans trop d'exagération, une narration plutôt lisible pour un scénario beaucoup plus complexe que la moyenne... rien à redire, si ce n'est les habituelles petites invraisemblances çà et là dans le comportement des personnages... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 juillet 2018

"Inside the Flesh Hotel" de Beechwood : memory hotel

Ils ne doutent de rien, Gordon, Isa et Sid – tous trois (juste) au-dessous de la barre des 25 ans – quand ils déclarent, avec l’arrogance de ceux qui n’ont rien à perdre, que plutôt qu’avoir des influences, ils viennent s’inscrire dans une « histoire », une « tradition ». Quand on écoute leur second, et brillant, second album, "Inside the Flesh Hotel", on peut pourtant identifier clairement ce que leur musique doit aux Stones, à T-Rex et au glam en général, à Johnny Thunders, aux Dandy Warhols, et même aux Auteurs, puisque le chant de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 juillet 2018

Séance de rattrapage : "Gimme Danger" de Jim Jarmusch

Depuis la déception de "Year of the Horse", on sait malheureusement que le talent de documentariste de l'excellent Jim Jarmusch est loin d'égaler sa passion pour la musique, et pour le Rock en particulier. Ce soporifique "Gimme Danger", hommage empêtré et superficiel à la carrière fulgurante de l'un des groupes les plus essentiels de la musique du XXè siècle, s'avère encore nettement pire, malgré notre propre admiration pour la trajectoire et l'intelligence de James Osterberg, aka Iggy Pop. Si c'est toujours un plaisir de regarder et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 juillet 2018

"Fleuve Noir" d'Eric Zonca : noyade

Oh qu'il semble lointain le jour où un nouveau venu, un certain Eric Zonca scotchait la planète Cinéma avec un film OVNI, "la Vie Rêvée des Anges", œuvre déchirante de sensibilité ! Impossible d'imaginer que le même réalisateur ait pu "commettre" cet indescriptible cauchemar qu'est "Fleuve Noir, probablement le plus mauvais film de 2018 et une épreuve insoutenable pour les nerfs de tout spectateur s'étant malencontreusement aventuré dans une salle le projetant. Véritable fleuve d'immondices - son titre clin d’œil et hors sujet devant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 juillet 2018

"Joy" de Ty Segall & White Fence : The Madcap Laughs Again !

Si White Fence (ou plutôt Tim Presley, de son véritable nom) ne bénéficie pas encore de la popularité de son ex-producteur et ici collaborateur Ty Segall, il fait indiscutablement partie de la même famille musicale US, celle de ces jeunes artistes prolixes, travaillés par le passé - principalement le rock psyché des années 60 - 70 - qui se sont donnés pour mission de créer la musique d'aujourd'hui dans une logique "Do It Yourself" en marge de l'industrie (ou plutôt de ce qu'il en reste). "Joy", nouvelle collaboration entre Segall et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,