30 avril 2018

Arcade Fire à l'AccorHotels Arena le samedi 28 avril

21h15 : Même dans une salle de plus de 15.000 places, Arcade Fire n’a – heureusement – pas perdu ses bonnes habitudes : alors que résonne dans la sono une horrible version de la 5ème symphonie de Beethoven, le groupe arrive en traversant le public (vous me direz, vue le placement central du "ring", il était sans doute difficile de faire autrement !). L’ambiance imite celle d’un match de boxe, voire de catch, aux US, chaque musicien étant présenté à son tour sur les écrans vidéo au-dessus de la scène, qui retransmettent... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 avril 2018

"Tension extrême" de Sylvain Forge : deux de tension...

Un excellent sujet - le danger croissant que représente pour le fonctionnement de la société les objets connectés et le développement de l'intelligence artificielle - traité par un auteur qui le connaît visiblement bien... Mais qui manque totalement de talent littéraire : personnages dénués de toute profondeur malgré l'accumulation de détails familiaux et "psychologiques", maladresse terminale dans la construction de l'intrigue policière et de ses révélations successives complètement artificielles, voire téléphonées, dialogues qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 avril 2018

"The Cloverfield Paradox" de Julius Onah : série N

2Il y eut une époque, bénie, et avant que les sagouins de Netflix ne soient venus brouiller tous les repères, où il était facile de reconnaître un film "de série B". Et ensuite d'en tirer un certain plaisir, voire un plaisir certain, en admirant l'audace d'un scénario malgré un budget riquiqui, une mise en scène inspirée dans un contexte un peu ridicule, une scène inoubliable au sein d'un film moyen... Toute choses compliquées aujourd'hui alors que les budgets sont devenus conséquents - je suppose que Netflix joue sa rentabilité sur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 avril 2018

Réécoutons les classiques du Rock : "Avalon" de Roxy Music (1982)

Il est une idée reçue particulièrement absurde qui persiste encore aujourd'hui, c'est que le Rock serait mort dans les années 80, noyé dans la soupe synthétique et fade qui trustait les hit parades de l'époque. Il suffit juste de dresser une courte liste de quelques chefs d'oeuvre reconnus des eighties pour réaliser que la rugosité, la pugnacité, l'intransigeance fleurirent au contraire comme jamais : "Closer", "The Queen is Dead", "Psychocandy". "Pornography", "Violent Femmes", "Surfer Rosa", etc. Et puis, à l'inverse, pourquoi ne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 avril 2018

"Pierre Lapin" de Will Gluck : Beatrix Potter à l'école des terriers

Il y a au départ pas mal de bonnes idées derrière "Pierre Lapin", première incarnation cinématographique des charmants personnages de Beatrix Potter, précurseur de la "fantasy animalière" : d'abord la mise en abîme du récit, Beatrix étant ici un personnage dont l'amitié avec les lapins venant dévaster le potager de son voisin est l'un des principaux moteurs de la fiction ; ensuite le choix audacieux d'inverser les stéréotypes habituels du film pour enfants, le personnage principal de Peter Rabbit s'avérant rapidement horriblement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 avril 2018

"Stranger Things - Saison 1" des Duffer Brothers : weaker things...

La fascination toujours vivace de nombre de cinéphiles pour le cinéma fantastique et de science-fiction de la fin des années 70 et des années 80 demeure généralement un mystère pour ceux qui, comme moi, ont vécu cette période alors qu'ils étaient déjà adultes. Certes, nous eûmes droit à de bons films de l'ami Spielberg alors au sommet, et nous découvrîmes un John Carpenter bien pugnace, mais pourquoi donc vénérer jusqu'à l'esthétique crapoteuse de ce cinéma dont la seule vraie qualité était en fait l'innocence des premières fois ? ... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 avril 2018

Nits au Petit Bain le vendredi 20 avril

20h40 : Henk, Robert Jan et Rob sont là, nos Nits éternels, on a envie de dire inchangés malgré les années qui les ont marqués autant que nous. L’intro, un enchaînement tout en douceur, en subtilité, d’une intense beauté, de l’effrayante comptine de Oom-Pah-Pah (« Catch me, my baby / I'm falling / Out of a tree in your arms / … / Oom-pah-pah men in the bone caves / Oom-pah-pah men get up late / Don't open the cupboard / Don't open the door / I'm afraid ») et de l’élégance feutrée des Nuits, place la barre très, très... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 avril 2018

Fabio Viscogliosi en première partie des Nits au Petit Bain le vendredi 20 avril

19h30 : Fabio Viscogliosi est un chanteur italien dont la moitié du répertoire est en français… ou bien un chanteur français dont la moitié du répertoire est en italien ? Ce n’est pas clair tout cela, puisque alors que Wikipedia le présente comme un "artiste, écrivain, dessinateur et musicien" de la région de Lyon, il a prétendu au cours de son set ne pas parler notre langue… Bon, de toute manière, Fabio chante ce soir en solo, avec l'appui de musique pré-enregistrée qui rajoute un peu d'ampleur à certains de ses morceaux. On... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 avril 2018

"L'Ile aux Chiens" de Wes Anderson : Fantastic Mr. Dog

On peut être sensible - et même très sensible - à la singulière beauté des films de Wes Anderson, sans doute l'un des plus grands auteurs post-modernes, et rester un tantinet froid devant ses tentatives audacieuses de transposer son univers dans l'animation "traditionnelle". Comme pour "Fantastic Mr. Fox", il n'y a objectivement aucun reproche à adresser au travail d'Anderson : l'incroyable inventivité dont il fait preuve dans la création d'un univers inédit,, qui lui permet de déplacer sa fable anti-totalitaire dans un contexte... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 avril 2018

"Nuit" de Bernard Minier : la malbouffe

J'ai le gros défaut d'aller chercher au dernier moment, avant d'embarquer dans mon train ou mon avion, un bouquin "facile à lire" au kiosque "Relay" de la gare et de l'aéroport, privilégiant en général (lorsque je ne vois aucun nouvelle publication en format poche de l'un de mes auteurs "sérieux" préférés...) le thriller standard qui m'aidera à supporter les longues heures de voyage... Cette introduction un peu trop circonstanciée me sert, je me rends compte, à justifier l'achat et la lecture d'un machin aussi peu recommandable que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,