17 décembre 2017

"Le Chat du Rabbin - T7 : la Tour de Bab-El-Oued" de Joann Sfar : le déluge et la pomme d'Adam

"Le Chat du Rabbin" fut à sa sortie vite considéré comme l'une des plus belles réussites de la BD contemporaine et contribua largement à placer Sfar dans le peloton de tête des artistes qui comptent : son mélange audacieux et jouissif de théologie triviale, de philosophie humaniste et de sensualité farceuse fonctionnait parfaitement, au premier comme au second degré. Et a continué à fonctionner au fil d'albums certes un peu irréguliers. Et voilà que dans ce septième volume, la mécanique se grippe et que Sfar s'égare. "La Tour de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 décembre 2017

"La Villa" de Robert Guédiguian : le Monde Perdu

J'ai lâché Guédiguian voilà près de 20 ans, avec le sentiment - sans doute injuste - que ses chroniques enchantées sur la classe ouvrière et sur Marseille, qui m'avaient été si chères, n'avaient plus rien à me dire. Ou peut-être ne me disaient plus rien à moi que la vie professionnelle entraînait loin de la France, dans un monde qui semblait s'ouvrir et promettre un avenir nouveau, loin, bien loin aussi géographiquement qu'idéologiquement de la lutte des classes. Ce fut donc un choc, une surprise de me retrouver, les yeux ruisselants... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 décembre 2017

Réécoutons les classiques du Rock : "Tea for the Tillerman" de Cat Stevens

En 1970, "Tea for the Tillerman" était un incontournable dans les chambres des ados. Après le tsunami commercial de "My Lady d'Arbanville", il y avait eu à la radio le glissement de terrain "Wild World" et le gentil Cat vendait des camions d'albums à une époque où cela vous rendait richissime. Nous, qui commencions à gratouiller la guitare, nous nous essayions piteusement à séduire nos petites amoureuses en jouant "Father and Son" (sans trop réfléchir d'ailleurs à un texte qui pourtant tentait de réhabiliter nos parents que nous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 décembre 2017

"Les Vestiges du Jour" de Kazuo Ishiguro : on ne badine pas avec l'amour...

2017 : Kazuo Ishiguro, auteur anglais d'origine japonaise peu connu en France, reçoit un Prix Nobel (moins polémique que celui de Dylan l'année précédente) : il est grand temps de lire ses "Vestiges du Jour", oeuvre surtout réputée en ces lieux pour avoir inspiré le meilleur film de James Ivory. Si le célèbre film est remarquablement fidèle au roman, le choc du livre - oserais-je dire sa logique supériorité ? - viens de l'extraordinaire écriture de Ishiguro (le genre de chose qui vous vaut un jour le Nobel, en fait...), alignement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 décembre 2017

"Narcos - Saison 2" de José Padilha, Doug Miro et Carlo Bernard : l'histoire officielle

Dans la ligne directe de la première saison, ce second volet de "Narcos" lui est légèrement inférieur dans à peu près tous les domaines : le cabotinage de Moura finit par incommoder, le rôle des deux agents de la DEA est beaucoup moins intéressant au sein d'une narration qui prend - logiquement tant elle est dantesque - le parti de raconter plutôt l'Histoire Officielle de la chute sanglante de Pablo Escobar et de l'avènement du "Cartel de Cali", et les partis pris de mise en scène sont moins saisissants, même si subsistent de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 décembre 2017

Gogol Bordello au Trianon (Paris) le samedi 9 décembre

A 20h35, Eugene et sa bande, partiellement renouvelée depuis la dernière fois que j’ai vu le groupe en live, investissent la scène du Trianon comme un ouragan qui déferle sur nous. Le fantastique Break into Your Higher Self, l’un des sommets du nouvel album, ouvre le set, et c’est déjà la folie dans le Trianon : je me souviens d’un coup pourquoi je n’ai jamais pu faire de photos correctes de Gogol Bordello avec mon petit Lumix, tout le monde bouge beaucoup trop pour qu’il soit possible de figer sur un cliché ce cirque... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 décembre 2017

Lucky Chops au Trianon (Paris) le samedi 9 décembre, en première partie de Gogol Bordello

La fête a commencé tôt ce soir : dès 19h30 avec Lucky Chops, une drôle de formation qui met le feu aux salles où elle joue uniquement avec des cuivres. Saxo, trombone, trompette, soubassophone, batterie et... pas de voix. Une musique bâtarde et excitée, qui mêle jazz (ce que j'aime le moins, vous me connaissez...), rock n roll, ska, variété même, sans vocaux (ce qui constitue toujours un défi). Le démarrage est un peu dur, le groupe n'est pas très ensemble, manque de puissance - une puissance compensée par beaucoup d'agitation,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 décembre 2017

"Travaux sur la N89" de Murat : la déviation...

Nous savons le Bergheaud des bois coutumier des chemins de traverse - entre collaboration avec Isabelle Huppert ("Madame Deshoulières") et balade dans la musique médiévale ("Tristan") - et à chaque fois, ces errances buissonnières, pour être rafraîchissantes, ont eu plutôt l'allure d'une parenthèse manquant d'enchantement au sein d'une discographie par ailleurs roborative. Et il nous faut bien admettre que ce "Travaux sur la N89" (titre magistral bien digne de l'humour de l'ours auvergnat...) ne fera pas exception à cette règle... et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 décembre 2017

"Fleabag - Saison 1" de Phoebe Waller-Bridge : le hamster et le crayon...

Quiconque chérit l'humour anglais et l'accent londonien - comme moi - ne pourra qu'adorer ce "Fleabag", sorte de faux-"Girls" (sujet similaire, traitement radicalement opposé...) mâtiné de stand-up comédie, où l'absence du quatrième mur permet à Phoebe Waller-Bridge - souvent en mode "destroy" - de retrouver certaines fulgurances de Ricky Gervais dans "The Office". Si l'on rit beaucoup à la vision d'un premier épisode vraiment emballant, la suite de cette (trop) courte série devient peu à peu plus surprenante, plus malaisante, voire... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 décembre 2017

"Low in High School" de Morrissey : louder than bombs...

La haine avec laquelle le dernier album de Morrissey est reçu par une bonne partie de la presse est - logiquement - proportionnelle à l'intérêt que peut soulever ce Low in High School, que certains pourraient bien au contraire considérer comme le sommet absolu de la carrière solo de l'homme que l'on aime tant détester : car, honnêtement, a-t-on déjà entendu sur un album du Moz quelque chose du calibre de I bury the Living, par exemple ? Quelque chose d'aussi grandiose, over the top, d'un mauvais goût aussi sublime ? Low in High... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,