broadchurch S3 jaquetteEt l'inévitable se produit : voilà la troisième saison qui sera la saison en trop et gâchera le joli tableau des deux premières. Oh, elle commence bien, cette troisième saison, avec une nouvelle enquête, de nouveaux personnages, et un sujet fort (les violences faites aux femmes)... même si on ne comprend pas très bien comment notre duo d'enquêteurs a pu se reformer. Et puis peu à peu, on s'ennuie, parce que ces deux personnages centraux ont perdu leur substance, que les acteurs n'arrivent plus à les défendre (David Tennant, en roue libre, fait n'importe quoi !), qu'ils finissent par nous irriter. Parce que "Broadchurch" multiplie artificiellement les fausses pistes dans sa dernière partie jusqu'à nous perdre et nous laisser avec une résolution forcément décevante (ignorant qui plus est l'un des sujets les plus forts de la saison, celui de la contamination des jeunes esprits par la pornographie d'Internet). Le dernier plan, faussement culotté et vraiment j'menfoutiste est alors le dernier clou enfoncé dans le cercueil de "Broadchurch". R.I.P.