30 septembre 2017

Séance de rattrapage : "John Wick 2" de Chad Stahelski

Il est tentant d'aller jeter un oeil à l'intriguante franchise John Wick, notable exception de succès populaire tranchant avec l'obsession contemporaine pour les super héros. L'ineffable Keanu Reeves en tueur à gages mythique, pourquoi pas ? La réalité de "John Wick Chapitre 2" fut, comme trop souvent, une cruelle déception : Stahelski et ses scénaristes fainéants ne font rien de cet univers quasi mythologique de super secte planétaire de criminels, hormis peut-être dans les 10 dernières minutes, les plus intéressantes car elles... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 septembre 2017

"Hippopotamus" de Sparks : probablement rien...

« Il y a un hippopotame dans ma piscine / Qu’est-ce qu’il fait là ? Je ne sais pas… / Il y a Titus Andronicus avec un tuba dans ma piscine / Il a plongé, c’est un excellent nageur… » Qui donc d’autre que Sparks – c’est-à-dire les frères Mael, petits fils de Doris Day – peuvent écrire et chanter ce genre de paroles, 43 années après avoir fait déferler sur la planète stupéfaite les cavalcades westerno-cryptiques de This Town ain’t Big enough for the Both Us (« les mammifères sont mon type d’animal préféré », n’est-ce pas ?) ? Oui, 43... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 septembre 2017

"Logan Lucky" de Steven Soderbergh : "Ocean's 7-11"

Pour son “grand retour” au cinéma après plusieurs années de pause télévisuelle, Steven Soderbergh surprend un peu avec un “Logan Lucky”, un petit film au profil bas, construit autour de l’idée un peu absurde de recycler les mécanismes artificiels de la série “Ocean’s Eleven” (ce qui n’est pas ce que Soderbergh a fait de mieux) dans le milieu redneck, en filmant le tout avec un réalisme et une empathie typique des projets les plus minimalistes de ce cinéaste versatile (souvenons-nous de l’excellent “Bubble” par exemple). Le résultat,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 septembre 2017

"Mother!" de Darren Aronofsky : Darren vs Dieu : match nul, la balle au centre...

Darren Aronofsky n’aime pas trop Dieu (même s’il y pense visiblement tout le temps). Moi, je n’aime pas trop Darren Aronofsky, même si je vais voir ses films, histoire de me tenir au courant. La preuve qu'Aronofsky en a après Dieu, c’est que dans "Mother !", il a demandé à Javier Bardem de l’interpréter : comme tête à claques, il se pose là, Javier, et la profonde antipathie qu’on ressent instantanément envers lui aide beaucoup au fonctionnement du film ! Bon, il y a (au moins) deux manières de regarder "Mother !" : d’abord simplement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
26 septembre 2017

Séance de rattrapage : "K.O" de Fabrice Gobert

[Attention, spoilers] La vieille fiction paranoïaque, qui verrait notre réalité quotidienne fondamentalement altérée sans que personne d’autre que nous ne semble s’en soucier, a donné un certain nombre de réussites littéraires (je me souviens d’une nouvelle brillante de Richard Matheson sur ce sujet) ou cinématographiques. Ce vertige de la “disparition” de notre identité qui se dissout dans l’incompréhension et la résistance d’une réalité différente a de quoi générer un trouble puissant – là encore, on peut citer “la Moustache” de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 septembre 2017

Revoyons les classiques de la Série TV : "Six Feet Under - Saison 4" (2004) de Alan Ball

La quatrième saison de "Six Feet Under" nous avait semblé à l'époque moins profonde et belle que la précédente, peut-être parce qu'elle semblait légèrement plonger dans une certaine routine, chaque membre de la famille Fisher affrontant à son tour des problèmes aigus qui remettent en question son équilibre récemment acquis… à l'exception de Nate, toujours en plein chaos (ce n'est pas pour rien qu'il est le personnage central, emblématique de la série, même si au final, il est loin d'être le plus attachant, le charisme de Michael C.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 septembre 2017

Ça de Andrés Muschietti : Tout ça pour "Ça" ?

Je m’étais pourtant bien promis de ne pas penser au livre de Stephen King en regardant “Ça”, le euh… “film” de Andy Muschietti (indiscutablement un nouveau génie du cinéma !), et aussi de ne pas le mentionner dans ma critique. Ces bonnes intentions se sont révélées évidemment bien vaines, même si, en toute honnêteté, la bêtise confondante de l’adaptation n’est responsable qu’en partie de l’accident industriel qu’est ce machin pitoyable (… n’en déplaise à l’ami Dolan, qui doit fumer des trucs salement agressifs pour l’avoir qualifié de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 septembre 2017

Le cinéma enchanté de Hong Sang-Soo : "Sunhi" (2013)

"Sunhi" (ou plutôt "Notre Sunhi", selon le titre original bien plus pertinent) est l'un des films de Hong Sang-Soo qui peut le plus justifier la comparaison habituelle - et assez paresseuse - avec Eric Rohmer : nous suivons en effet la jeune et passablement irritante (comme une héroïne rohmerienne) Sunhi dans ses rencontres croisées et un tantinet manipulatrices avec trois hommes, tous trois plutôt veules, et finalement assez minables. Et, suivant notre appétence pour ce genre de cinéma furieusement conceptuel et pourtant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 septembre 2017

"Villains" de Queens of the Stone Age : manque d'audace...

Depuis le temps qu'il se tenait fièrement campé sur le seuil du succès planétaire, reconnaissons que tout cela était prévisible : Josh Homme allait bien avoir envie un jour de goûter un peu à la célébrité. Est-ce l'impact critique et aussi populaire de son excellent travail avec Iggy Pop l'année dernière qui lui a fait penser que son heure était venue ? C'est bien possible, d'autant que l'on retrouve parfois dans ce "Villains", par exemple dans "Domesticated Animals" ou dans "Fortress", des échos bienvenus de "Post Pop Depression"...... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 septembre 2017

"120 battements par minute" de Robin Campillo : le retour du combat politique au cinéma

Bon je vais être conspué, mais j'ai eu une fois de plus le sentiment d'avoir affaire avec "120 battements par minute" à un film à la fois porté et desservi par l'une de ces désormais classiques "hystéries cannoises", dédoublée par l'enthousiasme d'une certaine critique parisienne y retrouvant ses clans et ses codes : du coup, ce film absolument notable mais loin d'être complètement réussi, souffre d'un niveau d'attente disproportionné par rapport à ses qualités, certaines mais plus humbles. Personnellement, je me suis passionné pour... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,