31 août 2017

The Kills à Rock en Seine le samedi 26 août

20h05 : Alison et Jamie sont là, et moi, comme la plupart des gens qui m’entourent, je suis venu ici pour eux. Ils sont accompagnés par un batteur et un bassiste / claviériste discrets qui renforcent la musique sans jamais l'alourdir. L'excellente nouvelle, c'est que, malgré un dernier album un peu plus middle of the road, The Kills restent sur scène totalement fidèles à leurs principes de faire une musique raide, incandescente, dure... presque comme au premier jour. Si Alison et Jamie ne se font plus face comme naguère, et jouent... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 août 2017

Jain à Rock en Seine le samedi 26 août

Je me suis assis pour reposer un peu mes vieilles jambes (encore que je me demande si la position assise n'est pas pire pour moi !), et quand je me relève dix minutes avant le set de Jain, j'ai un choc : la grande scène est quasi intégralement vide, si ce n'est un petit pupitre noir et blanc en plein centre. La Toulousaine ne semble pas avoir peur de se frotter seule aux milliers de spectateurs d'un festival comme Rock en Seine ! Un point pour elle ! 18h20 : en effet, Jain est là, seule... oui mais pas pour longtemps ! Le temps... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 août 2017

Band of Horses à Rock en Seine le samedi 26 août

Band of Horses n'est pas un groupe à même de susciter un enthousiasme fou, avec sa touche indie US d’origine régulièrement noyée dans le rock américain bruyant le plus standard. Mais bon, comme je ne les ai jamais vus sur scène, c'est une bonne occasion de rattraper cette lacune. A 16h40, le quintet de l’affable Ben Bridwell démarre son set, et on se rend rapidement compte que leur musique est désormais d'une redoutable banalité, avec ses alternances d'arpèges "traditionnellement indies" et d'explosions de "violence" - trois guitares... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 août 2017

Ibibio Sound Machine à Rock en Seine le samedi 26 août

15h15 : Ibibio Sound Machine est un groupe d'afro beat d’origine nigériane (via Londres quand même…), soit le mélange attendu de funk ethnique, de jazz cuivré (Fela n’est pas loin, et c’est tant mieux…) et de sons électroniques... mais avec une remarquable chanteuse devant : Eno Williams a tout ce qu'on aime, une voix soul puissante, un charisme souriant irrésistible, et, on s'en rendra compte en particulier sur l'avant dernier titre du set, une capacité rare à monter en intensité. Si je suis d'abord le set d'une oreille distraite, je... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 août 2017

Les films d'Eric Rohmer passeront-ils l'épreuve du temps ? "Les Rendez-vous de Paris" (1994)

Moins de 10 ans après la réussite que fut "4 Aventures de Reinette et Mirabelle", Rohmer proposait un autre film à sketches, plus traditionnellement basé sur des déambulations (bavardes, bien sûr) dans Paris, ses rues, ses marchés, ses parcs, ses musées. Moins radical que son prédécesseur, "les Rendez-vous de Paris" est aussi un peu moins réussi, surtout à cause d'une seconde partie centrée sur un personnage féminin encore plus insupportable que de coutume, qui semble être une caricature de l'héroïne rohmerienne indécise et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 août 2017

"Revival" de Stephen King : merveilles et démons...

Les 150 premières pages de "Revival" sont sans aucun doute ce que Stephen King a écrit de meilleur depuis sa dernière "grande époque" (depuis "Misery" ?) : on y retrouve cet incroyable talent à parler de l'enfance - comme dans "It" - d'une manière aussi universellement poétique que terriblement intime, et on se sent à nouveau prêt à défendre la théorie (émergente, la théorie, mais c'est mieux que rien...) que King serait le grand "Auteur Américain" ignoré par tous. Et puis tout fan de rock'n'roll ne pourra qu'être inspiré par la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 août 2017

Les films d'Eric Rohmer passeront-ils l'épreuve du temps ? "4 Aventures de Reinette et Mirabelle" (1986)

"4 Aventures de Reinette et Mirabelle" est l'un de ces films d'Eric Rohmer tournés en dehors de l'un de ses fameux cycles, et est souvent, de ce fait, considéré comme mineur, et ce d'autant qu'y figure un dispositif minimaliste et une légèreté qui s'avèrent finalement bien déceptifs : à la manière de la fable du "Rat des Villes et du Rat des Champs", et avec un budget visiblement réduit, Rohmer nous propose quatre sketches (courts-métrages ?) narrant la rencontre d'une jeune campagnarde à l'apparence trompeuse - qui se révèle une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 août 2017

Révisons nos classiques : "Adam's Rib" de George Cukor (1949)

On connaît le féminisme de Cukor, merveilleux portraitiste de femmes, mais "Adam's Rib" (oublions le contre-sens du titre français) le voit passer au militantisme actif en la matière : entre comédie sentimentale, burlesque et film de procès, Cukor ne choisit pas, il a un message à asséner sur les préjugés qui vont jusqu'à influencer les décisions de la Justice, et ne reculera devant rien pour le faire passer au grand public. Film éminemment théâtral, mais magnifié par l'intelligence permanente de la mise en scène de Cukor, "Adam's... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 août 2017

"Wilson" de Craig Johnson : Woody Clowes

Si les tentatives d'adaptation de BD se traduisent généralement par des échecs artistiques, les œuvres de Daniel Clowes, l'un des papes du Comix indie, semblent mieux se prêter à l'exercice : la sobriété distanciée et l'intimisme cafardeux de ses portraits d'être déviants ou à la dérive n'exigent finalement pas grand effort pour être transcrits à l'écran, tels quels. Le piège est évidemment que la facilité de l'exercice dispense le réalisateur d'une quelconque imagination, sans même parler de transcendance, condamnant le film à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 août 2017

"Le Bureau des Légendes - Saison 3" de Eric Rochant : Malotru ! Moule à Gauffre ! Escogriffe !

Si cette troisième saison marque un léger recul qualitatif par rapport à la seconde, sans doute parce qu'elle recentre son sujet sur Malotru et tente au final de justifier la trahison de ce dernier par son histoire d'amour toujours aussi peu crédible (ce qui nous vaudra dans le dernier épisode des scènes romantiques plus dignes d'un film hollywoodien standard que d'une ambitieuse série sur l'espionnage), "le Bureau des Légendes" reste une expérience indispensable : parce que la Syrie et son imbroglio politique inextricable reste en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,