Moi Moche Méchant 3 afficheCe mois-ci, la machine à divertir a été programmée pour sortir sur tous les écrans de France "Moi, moche et méchant 3", tandis que vos enfants ont été efficacement conditionnés depuis plusieurs mois pour que cette sortie nationale massive soit le succès planifié. Vous vous êtes donc assis comme prévu par tous les sondages dans une salle de cinéma dès la première semaine de diffusion de ce nouveau produit de l'industrie la plus performante et la plus réellement globale du XXIe siècle : réjouissez-vous, vous avez encore eu le choix du cinéma et de l'horaire, mais on peut de manière réaliste penser que cela ne durera plus très longtemps. Devant vos yeux éventuellement fatigués ont défilé des scènes préalablement testées pour provoquer chez vous et vos enfants des réflexes pavloviens totalement prévisibles, vous présentant un scénario anodin mais plaisant, dans un univers et avec des personnages sévèrement codifiés afin d'éviter tout dérapage potentiellement dangereux pour la cohésion du système. Vous êtes sortis de la salle une fois votre consommation confortablement effectuée : vos enfants étaient contents, car ils pourraient ensuite se sentir en parfaite conformité avec leurs camarades. Comme vous faites partis d'un sous-groupe, bien "mappé" par les marketeurs, de "cinéphiles", vous avez tenté d'exprimer un avis pertinent que vous synthétiseriez ensuite sur Sens Critique, mais vous avez réalisé qu'il était assez difficile d'exprimer une opinion quelconque sur le produit que vous veniez de consommer, et que, d'ailleurs, votre mémoire n'en gardait déjà que peu de traces. Une fois rentré à la maison, vous devez néanmoins vous préparer à ce qu'une étude de satisfaction vous arrive par email, les Studios Illumination souhaitant recueillir votre "input" pour que leur prochain film dépasse encore le succès commercial assuré de celui-ci. Sinon, moi qui suis un peu dans le secret de la "machine", sachez que le service de recherche et développement s'alarme de certains consommateurs se plaignant de l'artificialité de ce genre de produits, et qu'il tout-à-fait possible que "Moi, Moche et méchant 4" sorte sous le label "Bio".