2017 06 10 Vundabar Petit Bain (32)"A l'aide, le band est méchant ! "... "Puutain"... Brandon Hagen, le chanteur de Vundabar nous fait une petite démonstration de son français limité entre deux chansons biscornues, bancales, peut-être même borgnes, mais curieusement pop et furieusement enragées parfois. Sont-ils vraiment méchants - énervés peut-être de ne jouer que devant une poignée de spectateurs ce soir au Petit Bain, en toute première partie d'une soirée quand même destinée à célébrer l'immortalité - ou presque - des Bats ? Ou sont-ils moyennement drôles ? Ou sont-ils insupportablement arrogants et poseurs, comme le pense un autre spectateur avec qui j’échangerai quelques mots après le set ? Difficile de trancher mais c'est évidemment ça qui est bien. La guitare de Brandon déchire cruellement nos tympans, et ça, c’est bien aussi : entre frénésie punk et délire grunge, pas besoin de choisir, surtout que ces béances d'électricité s'ouvrent au milieu de chansons mystérieusement illuminées de l'intérieur. Cette musique a quelque chose de brisé, et les dérapages vocaux de Brandon (qui m’évoquent, nostalgique que je suis, le Partridge des débuts de XTC), les bruits de bouches et clappements de mains ne sont là que pour faire illusion. Oui, on est entre "copains" et on rigole, et les sarcasmes volent bas… mais est-ce que tout ça prête vraiment à rire ? Belle entrée en matière que ces presque cinquante minutes de musique originale, parfois vraiment excitante : une belle surprise et un nouveau groupe à suivre ! (Je sais, je sais, il y en a beaucoup !).