21 mai 2017

The New Pornographers au Divan du Monde le 18 mai

21h30 : The New Pornographers sont sept sur scène ce soir : on compte en effet la présence au chant (aux côtés de Carl et de Kathryn) de Simi Stone, qui parvient à imiter parfaitement le timbre de Neko Case (… qui ne participe pas, elle, aux concerts du groupe, on le sait). L’exiguïté de la scène du Divan du Monde oblige les musiciens à jouer sur deux rangs, les trois chanteurs au premier rang avec Blaine sur la gauche aux claviers, et la guitare et la section rythmique à l’arrière, ce qui nous prive quand même un peu du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 mai 2017

Okay Monday en première partie de The New Pornographers au Divan du Monde le 18 mai

20h30 pile, trois dandys entrent sur scène, ils s’appellent Okay Monday, ils sont Français et ils perpétuent une certaine élégance “mod”, encore renforcée par la superbe Rickenbaker du bassiste, un instrument à la très forte symbolique. Le format power trio et l’élégance des musiciens évoquent évidemment les débuts de Jam, même si les premières chansons, nerveuses et mélodiques, portées par une voix maniérée, peuvent également rappeler les débuts de Costello à l'époque “My Aim Is True” (sans même parler du look binoclard émacié du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 mai 2017

"The Man in the Hgh Castle - Saison 1" de Frank Sponitz : le poids de la sauterelle...

Liquidons tout de suite le débat inutile sur la proximité de cette série avec le chef d’œuvre uchronique de Philip K. Dick, "le Maître du Haut-Château" : bien entendu, aucun rapport, si ce n'est l'utilisation de l'univers paradoxal créé par Dick dans lequel les forces de l'Axe ont gagné la Seconde Guerre Mondiale, et de quelques uns des personnages du livre. Et là n'est pas le problème, les adaptations fidèles de Dick se comptant de toute manière sur les doigts intacts d'une main mutilée.. Le problème de la première saison de ce "Man... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 mai 2017

"Alien : Covenant" de Ridley Scott : aliénation...

Ridley Scott doit être le réalisateur le plus ridiculement surestimé de sa génération : passé ses trois premiers films bien troussés (pas forcément les chefs d’œuvre que nombre d'entre nous veulent y voir, mais bon...), sa carrière se réduit, à une exception près ("Gladiator") à une suite de navetons sauvés du mépris qu'ils méritent par des budgets ridiculement élevés et par la prétention d'un réalisateur adorant se vautrer dans la pompe. "Covenant" ne saurait donc constituer une déception pour quiconque est assez lucide pour... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 mai 2017

"Tuer les Gens" de VedeTT : spleen et idéal

On méprise beaucoup trop souvent et trop facilement le travail - et l'inspiration - de nos artistes et groupes hexagonaux, souvent relégués au rang de copies moins inspirées d'originaux anglo-saxons, pour ne pas parler de notre plaisir de découvrir en live un groupe original à l'occasion d'une première partie qui s'avérera au final plus roborative que l'artiste "principal" de la soirée. Deux mots échangés avec Nerlov à la fin du set, et le CD du groupe (plus exactement du projet solo de Nerlov déguisé en groupe) échangé contre un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 mai 2017

Le cinéma de fou furieux de William Friedkin : Killer Joe (2011)

L'une de mes (nombreuses) théories sur la cinéphilie, c'est qu'il existe des moyens scientifiques de déterminer si quelqu'un est un vrai cinéphile ou simplement un amateur, comme par exemple de voir ses réactions aux derniers films de Brian De Palma... ou, sans doute encore plus décisif, son enthousiasme (ou absence de...) devant un film de Friedkin, quand même l'un des réalisateurs les plus splendidement déviants que Hollywood nous ait jamais donnés. "Killer Joe" cumule a priori toutes les tares qui font qu'on hait un film : un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 mai 2017

"Just Kids" de Patti Smith : a career of evil ?

Il y a deux bonnes raisons de vouloir lire ce "Just Kids", autobiographie de la grande Patti Smith se concentrant sur ses jeunes années de bohème, sa relation avec Robert Mapplethorpe et l'émergence de son talent : soit l'on aime les belles histoires d'amour hors du commun - et cette passion si singulière entre Patti et Robert, décrite avec une légèreté, une pudeur et une sensibilité remarquables, a tout de l'un de ces Amours de légende -, soit on a été contemporain, comme moi, de ces années d'effervescence créative incroyable que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mai 2017

La culture des navets dans la Police française : "Raid Dingue" de Dany Boon

Godard aurait dit à peu près "qu'il vaudrait toujours mieux regarder un mauvais film américain qu'un mauvais film ouzbek" : l'état du cinéma français fait que malheureusement cet aphorisme vaut désormais pour notre production nationale... Moi qui critique souvent violemment la comédie populaire américaine pour sa vulgarité et son conformisme, je viens de me prendre une bonne leçon en regardant ce "Raid Dingue" - qui a, si je ne me trompe, été un succès raisonnable : résultat, cinq minutes de romcom acceptables - grâce à une certaine... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 mai 2017

Célébrons éternellement le génie d'Hergé : "Tintin T14 - Le Temple du Soleil"

La guerre est finie, les collaborateurs autour de Hergé sont poursuivis, condamnés, et même si lui-même est - assez logiquement - acquitté, il a senti le vent du boulet. Il faut reprendre une existence "normale" alors que le monde est toujours au fond du trou. Hergé trompe sa femme avec une très jeune fille. Il perd l'appui du fidèle Jacobs, dont la propre carrière décolle. Hergé déprime, il envisage de partir vivre en Argentine. Justement, il a donné suite à l'énigme fantastico-policière des "7 Boules de Cristal" sur ce même... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 mai 2017

Séance de rattrapage : "La Fille Inconnue" des Frères Dardenne

A la différence de la majorité des films des Dardenne, "La Fille Inconnue" a été reçue avec indifférence, voire un peu de déception condescendante lors de sa présentation à Cannes et de sa sortie en salle. C'est que, incontestablement, on n'y retrouve pas (plus ?) complètement les traits désormais habituels du "cinéma d'auteur" de nos frères belges favoris, un cinéma qui semble évoluer vers une plus grande neutralité encore dans la description de situations à la fois "banales" et pourtant à fort potentiel dramatique. Sa magnifique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,