31 mars 2017

"Volcano" par Temples : courants pop...

J'avais été réticent aux charmes de "Sun Structures", le premier album célébré des jeunes anglais revivalistes de Temples : ce regard insistant dans le rétroviseur, ce goût pour la citation érudite, cette absence de prise de risques finalement, ne correspondaient pas à ce que j'attends toujours du Rock, soixante ans après les premiers déhanchements du King. "Volcano" est arrivé pour le coup comme une grosse claque, ou plutôt une superbe caresse : "Vocano", derrière son titre anodin et sa pochette hideuse, s'avère en effet un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 mars 2017

Revoyons les classiques du cinéma français : "les Diaboliques" de H.G. Clouzot (1954)

Alors, au début, il y a cette image véritablement traumatisante de Paul Meurisse émergeant de sa baignoire, les yeux révulsés : j'étais enfant, j'ai eu beaucoup de mal à m'en remettre. Surtout quand juste après, il retirait ses "faux globes oculaires" : là, mon innocence en a pris un coup, j'ai compris avec "les Diaboliques" que les gens mentaient, et pire, que les films mentaient eux aussi. Puis j'ai grandi, et avec mes chouchous de la Nouvelle Vague, j'ai rangé Clouzot dans la boîte bien étiquetée des cinéastes dépassés, qui ne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 mars 2017

"The Night Of" de Steven Zaillian et Richard Price : American Crime Story

Il y a eu un moment, devant de "The Night Of" impressionnant et passionnant, où c'est devenu une évidence - une banalité, oui, je sais, mais une évidence quand même - pour moi : ce que le cinéma américain a abandonné, c'est vraiment la série TV qui le récupère. Car "The Night Of" est tout ce que le grand cinéma américain fut : un récit adulte, patient, détaillé, bien mis en scène, bien filmé, somptueusement interprété - Turturro, qu'on avait un peu oublié, rappelle combien il est riche, et sensible bien sûr, mais le jeune Riz Ahmed... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 mars 2017

"Prodigal Son" de Elliott Murphy : un Américain à Paris

On est en 2017, Elliott vient de fêter ses 68 ans, au New Morning, comme tous les ans depuis qu'il est Parisien, donc depuis plus d'une vingtaine d'années. Son inspiration semble bien loin d'être tarie, d'après ce qu'on a entendu sur scène, et ce qui est gravé sur ce nouvel album… étonnant ! Sans doute l'un de ses meilleurs des dernières décennies. Ce qui étonne d'ailleurs un peu, c'est que, malgré sa vie à Paris, sa famille française (Françoise à qui cet album est dédié et pour laquelle a été écrite la très belle "Let Me In", Gaspard... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 mars 2017

Car Seat Headrest le 22 mars au Divan du Monde

21h05, après un rapide changement de matériel, une quinzaine de minutes montre en main, Will Toledo est sur scène avec les trois musiciens qui composent – ce soir au moins – la version “live” de Car Seat Headrest : je n’ai aucune idée si ce sont des accompagnateurs permanents de Will, puisqu’il est de notoriété publique que Car Seat Headrest est un projet personnel de Will… Il y a donc un second guitariste, très expansif, auquel Will semble déléguer tout le spectaculaire du set, et une section rythmique efficace mais assez... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 mars 2017

TRAAMS le 22 mars au Divan du Monde, en première partie de Car Seat Headrest

20h05 : Je n’ai encore jamais entendu parler de TRAAMS (trois jeunes anglais qui font du bruit, qui viennent de la côte Sud, près de Brighton – renseignement précieux que j’arracherai au chanteur plus tard au stand de merchandising), mais cela ne va pas durer. Parce que TRAAMS, c’est exactement ma tasse de thé : ça débute dans des larsens et un vacarme de guitare furieux qui semble annoncer un trio post-Nirvana, puis surprise surprise, la musique éclot comme une fleur de « Math Rock » arrosée par un jet de Wedding... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 mars 2017

"Grave" de Julia Ducournau : les prédateurs...

Le thème de la découverte de soi-même, le fameux "récit d'initiation" est sans doute l'une des plus grandes banalités qui soit, en littérature comme au cinéma, et le premier film de Julia Ducournau, surestimé par une critique excitée par un "mélange des genres" assez peu français dans l'âme, souffre un peu d'être regardable comme un nécessaire exercice de style de la part d'une jeune réalisatrice fraîchement issue de l'école. Mais cette artificialité et cette verdeur ne sont pas vraiment "Grave" (... pardon graves, pour utiliser l'un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 mars 2017

"Little Fictions" de Elbow : petites frictions...

Après la terrible déception qu'avait constitué l'écoute de l'ultra plat "The Take of...", peut-on affirmer que Elbow est réellement sorti du marasme créatif dans lequel l'un des groupes les plus singuliers de ce début de siècle semblait enlisé ? "Little Fictions" n'apporte malheureusement pas de réponse claire : si l'album commence joliment avec un "Magnificent (she says)" au fort pouvoir émotionnel, puis avec quelques morceaux conjuguant intelligemment atmosphère flottante et percussions obsédantes, Guy Garvey et sa bande ont à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 mars 2017

Revoyons les classiques de la SF : "eXistenZ" de David Cronenberg (1999)

Alors qu'on est bien forcés d'admettre que David Cronenberg, en virant "mainstream", n'est plus un metteur aussi intéressant qu'il le fut dans toute la première partie de sa carrière - la plus scandaleuse et la plus féconde - revoir "eXistenZ", qui fut un peu sous-estimé à sa sortie, est à nouveau un sacré direct au foie. Voici un film qui est peut-être encore plus pertinent aujourd'hui qu'il y a 20 ans, tant les interrogations sur les dangers (politiques, mentaux) du développement des univers virtuels sont devenues cruciales. Bien... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 mars 2017

Célébrons éternellement le génie d'Hergé : "Tintin T12 - le Trésor de Rackham le Rouge"

Oh, qu'il est bizarre, ce "Trésor de Rackham le Rouge" ! Le premier Tintin sans aucun méchant, sans course poursuite, sans en fait tout ce qui faisait l'essence de l’œuvre de Hergé jusque là. On pourra justifier ce pas de côté, un peu déstabilisant pour le fidèle lecteur, par l'ambiance anxiogène de l'époque (les Allemands enregistraient leurs premières défaites et l'occupation se crispait ; Hergé lui-même avait trop facilement travaillé dans des journaux de "collabos" pour ne pas craindre pour son avenir...), ou bien au contraire,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,