Split AfficheAprès la fausse bonne idée de "The Visit" (un film que j'avais personnellement trouvé assez critiquable moralement), il semble bien que notre cher M. Night Shyamalan retrouve peu à peu de sa superbe. Son "Split" est un thriller rondement mené et ultra efficace qui, s'il manque quand même de subtilité dans sa dernière partie, dont le fantastique est largement caricatural, nous rassure enfin quant à l'avenir de l'ex-prodige du "cinéma de genre intelligent". Tension permanente et interprétations au top de James McAvoy et surtout de Anya Taylor-Joy garantissent le plaisir du spectateur au premier degré, tandis que le clin d’œil final à "Incassable" permet de raccrocher les wagons non sans une certaine élégance avec la "mythologie américaine" qui irriguait les premiers films de Shyamalan, et de (presque) justifier la dérive du scénario vers le surnaturel dont on se serait bien passé. C'est néanmoins après coup, à la réflexion, que "Split" pose problème : d'abord parce que, une fois remis de nos émotions, l'on réalise que Shyamalan a utilisé bien plus que nécessaire les ficelles vraiment trop grosses du thriller commercial, lui qui savait composer des ambiances anxiogènes - et beaucoup moins paroxystiques - avec énormément de finesse. Ensuite, parce que le thème sous-jacent (enfin pas si sous-jacent que cela !) de l'enfance abusée est utilisé un peu trop systématiquement pour ne pas sembler réducteur, ce qui est quand même un comble ! Bref, encore un effort, cher M. Night, pour retrouver cette classe naturelle qu'avaient tes meilleurs films...