L Arabe du Futur 3Après un premier tome qui m'avais embarrassé de par ses ambiguïtés, et un second qui m'avait réconcilié avec le travail autobiographique assez exceptionnel auquel se livre Riad Sattouf, que dire d'un troisième volume qui poursuit dans la droite ligne du précédent ? Eh bien, on peut répéter tout le bien qu'on pense des dessins à la fois superbes et efficaces (quelle évolution depuis les débuts de Sattouf !), et d'une narration prenante - la vitesse à laquelle on dévore chaque nouveau tome de "l'Arabe du Futur" en témoigne. On peut constater qu'on est dans une indéniable continuité du récit, ce qui nous prive cette fois de l'impression de découverte saisissante de nouveaux aspects de la vie en Syrie : si quelque chose a bougé, c'est le regard - plus empathique peut-être - que Riad porte sur ses parents, entre un père dont on saisit pour la première fois la confusion et les souffrances qu'elle entraîne, et une mère qui manifeste désormais clairement sa révolte par rapport au mode de vie qu'on lui impose. Cette profondeur nouvelle de personnages qu'on pouvait juger jusqu'à présent presque caricaturaux est-elle liée au fait que l'enfant Riad est arrivé à un âge où il perçoit et comprend mieux le monde adulte ? En tous cas, elle laisse bien présager du prochain volume, qui devrait en plus marquer une rupture avec une nouvelle vie en… Arabie Saoudite !