Paycheck

Après l'échec stylistique (et commercial) de son ambitieux "Windtalkers", John Woorevenait en 2003 avec ce petit thriller au thème typiquement "phil-dickien", mais au traitement largement "hitchcockien" (comment ne pas penser à "la Mort aux Trousses" pendant une bonne partie du film ?). Généralement considéré comme une "daube infâme" par la critique prompte à lapider un réalisateur qu'elle avait porté aux nues auparavant, "Paycheck" bénéficie somme toute d'une première partie honorable, voire même élégante du point de vue narration (même si, comme c'était systématiquement le cas à l'époque, l'interprétation ridicule de Ben Affleck détruit une bonne partie de la crédibilité de son personnage). Malheureusement, il se produit au milieu du film une sorte de rupture, et "Paycheck" dérive alors vers le pur navet, se terminant pour notre consternation avec l'inévitable (?) et stupide festival pyrotechnique qui semble faire partie du cahier des charges de ce genre de film grand public hollywoodien. Rappelons aussi que, après ce nouveau désastre, John Woo ne se relèverait pas.