Où le RegardVoici un beau livre. Pas un grand livre sans doute, parce que la part de fantastique qui vient se loger - assez inutilement à mon avis - est faible, voire légèrement ridicule, par rapport au coeur du récit, cette histoire terriblement juste, poignante même d'intégration (ou non...) d'une famille anglaise dans une Italie à la fois idyllique et terriblement rétrograde. Un beau livre grâce à la parfaite réussite du dessin - élégant, évocateur, dynamique, même si la représentation des personnages est parfois flottante - et surtout des couleurs, qui arrivent à nous faire respirer les parfums de cet éternel été italien, et les effluves de l'innocence enfantine qui disparaît peu à peu face aux aléas de l'existence "adulte". Ajoutons que notre plaisir tient beaucoup au rythme indolent et très bien mesuré de la narration, qui ajoute beaucoup de substance, de poids même, aux moindres incidents, anodins ou dramatiques de "Où le Regard ne Porte Pas..."