Shake_Shook_ShakenEn 6 ans, les franco-finlandais de The Dø sont donc passés des élucubrations mi-enfantines mi-farfelues à une pop électro grand public tendance dépressivo-dark, et, tout en récitant leurs conjugaisons de verbes irréguliers en Anglais, nous tendent le bâton pour se faire battre : banalisation des sonorités, parfois même assez lourdingues, uniformisation des ambiances, volonté clairement exprimée de séduire le grand public… Dan et Olivia ont l'air de tout vouloir faire pour ne plus être notre groupe pop français préféré ! Sauf que non, le désamour, ce ne sera pas pour cette fois, car, bon dieu, qu'est-ce que ces chansons tiennent bien la route : créativité mélodique (sinon, ce ne serait pas de la pop, de la vraie…), talent pour transcender au moment où l'on s'y attend le moins une chanson qui pouvait paraître banale, et surtout une vraie puissance qui parcourt l'album… et ça, c'est nouveau chez The Dø. Bref, le plaisir de l'auditeur est garanti, et l'album tourne en rotation accélérée dans notre lecteur CD. Un groupe exceptionnel, c'est maintenant certain !