31 octobre 2014

"Lazaretto" de Jack White : de tout notre coeur...

On avait aimé "Blunderbuss" presque par dépit après la fin des merveilleux White Stripes, cette fois on va aimer de nouveau Jack White de tout notre coeur : car "Lazaretto", curieusement critiqué ci et là par les fans de naguère, est un fantastique pas en avant vers un inconnu excitant... même si quelques morceaux par trop "traditionnels" ci et là prouvent maladroitement que notre homme White a - logiquement - du mal à arracher ses racines country-blues. Pour le reste, une bonne moitié des titres de "Lazaretto", on est dans un drôle... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 octobre 2014

Le P. F. Chang's : à éviter à tout prix !

Les ignobles statues de chevaux devant le restaurant ne laissaient bien sûr rien présager de bon, mais cette première visite au P F Chang's de la Kubitschek s'est avérée une déroute complète : accueil sans un seul sourire (quand même rare au Brésil !), service confus et nourriture à peine digne d'un "restau chinois" moyen comme on en trouve à chaque coin de rue dans les capitales européennes... : la palme revient au riz sec et collé en paquets accompagnant des beignets de poulet au miel tout à fait ordinaires, mais le dessert - un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 octobre 2014

"Magic In the Moonlight" de Woody Allen : un film faible sur un sujet fort

A plus de 40 films au compteur, on sait que la filmo de Woody Allen, malgré tout l'un des plus grands metteurs en scène vivants, est faite de hauts et de bas, ces derniers souvent dûs à la négligence plutôt sympathique avec laquelle Woody traite désormais ses propres créations. "Magic In The Moonlight" est un film moyen, qui ne marquera guère les esprits, on peut en prendre le pari, mais il a la particularité d'être un film anodin sur un sujet "grave", un thème "philosophique" dont on sait qu'il tourmente particulièrement Woody :... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 octobre 2014

"Blood Red Shoes" par Blood Red Shoes : éponyme

Il faut toujours se méfier des albums éponymes qui apparaissent en "milieu de carrière". Plutôt qu'un manque d'imagination, ils traduisent en général une déclaration d'intention, du genre (ici) : "Blood Red Shoes", en fait, c'est ÇA !". Et c'est une bonne nouvelle pour tous ceux qui, comme moi, avaient été sévèrement déçus par le pâlichon troisième album de notre duo chéri de Brighton ! Parce que Laura-Mary et Steven, ce coup-ci, sont bien énervés. En colère, même. Exit (ou presque) les vocaux néo-Feargal Sharkey de Steven, et les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 octobre 2014

De Palma, mon beau souci : "Femme fatale" (2002)

Le film le plus démentiel de De Palma (avec "l'Esprit de Cain", quand même) gagne clairement à être revu, et plusieurs fois : lorsqu'on connaît la diabolique construction de la narration, on prend un plaisir plus grand encore à identifier dans chaque scène les éléments que de Palma avait laissé pour nous orienter, et également bien sûr à se délecter de son travail constamment inspiré sur l'image et la mise en scène, livrant un commentaire continu sur l'histoire elle-même. Oui, "Femme Fatale" est bien une expérience à part, même pour... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 octobre 2014

"Alias" par The Magic Numbers : tout ce que je déteste...

J'ai commencé par haïr franchement cet album acheté un peu par hasard : j'y ai trouvé un peu tout ce que je déteste, un melting pot trop poli de rock indie et de classic rock / middle of the road - avec même deux chansons qui louchaient de manière horrible vers la variété-pop la plus offensante (à mes oreilles) -, et surtout, à chaque morceau, l'impression d'entendre un copié-collé sans inspiration de choses inventées par d'autres, et souvent mieux réalisées ailleurs. Et puis, je me suis laissé séduire, à l'usure, par trois ou... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 octobre 2014

Jalons de l'histoire du cinéma fantastique : "Le Village" de M. Night Shyamalan (2009)

"Le Village", film généralement incompris et parfois méprisé (trop lent, trop construit, trop cérébral... Comme si tout cela était un défaut à l'époque d'un cinéma de divertissement majoritairement creux et agité !), est un vrai film politique habillé en petit film fantastique, traduisant par des images simples et d'une beauté souvent saisissante des commentaires essentiels sur notre époque : l'angoisse devant un monde perçu comme sombrant dans la barbarie, le mensonge comme outil de gouvernement, la tentation du repli sur les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 octobre 2014

De Palma, mon beau souci : "Phantom of the Paradise" de Brian De Palma (1975)

Avouons-le, "Phantom of the Paradise" est "LE" Film de mon adolescence : cette relecture défiant sans vergogne les limites du kitsch en les appliquant aux mythes (usés) de Faust et du Fantôme de l'Opéra, sans oublier bien entendu Dorian Gray, a été un jalon de ma cinéphilie naissante. Comment ne pas continuer à l'aimer malgré ses "défauts" ? Une pop music grandiloquente mais curieusement touchante - entre pastiche humoristique et émotion sincère, voici un grand écart étonnant ! - coule à flôt pendant l'intégralité du film, et la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 octobre 2014

"Oh...", certainement pas l'un des meilleurs livres de Philippe Djian !

Derrière son titre à l'originalité un peu "marketing" - à moins qu'il ne s' agisse d'une forme d'humour décalé de la part de Djian, ce "Oh..." - qui est le dernier mot du livre - étant en outre assez ambigu - "Oh..." semble avant tout un défi que l'auteur s'est lancé : suis-je capable de revisiter mes habituelles fictions de traumatismes familiaux et de violence burlesque d'un point de vue féminin ? "Je" peut-il être une femme ? Défi simple mais pas trivial pour autant, puisque autant la forme (de la pensée, de l'expression du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 octobre 2014

Séance de rattrapage : "Edge of Tomorrow" de Doug Liman : Un Jour sans Fin pour les Starship Troopers

Le principe de "Un Jour sans Fin" continue à fasciner les scénaristes qui régulièrement s'essayent à l'adapter dans des contextes différents : après "Source Code" (réussi), "Edge of Tomorrow" est une nouvelle tentative de reboot du concept (plus ou moins) volontaire dans un film SF, ici toutefois plus film de guerre façon "Starship Troopers" que thriller. Le contexte - et l'esthétique - très Shoot'em All du film sert clairement le sujet en le faisant muter de la fable conceptuelle vers le vidéo game, tout en lui conférant une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,