LaVieSecreteDesJeunes

Quand il se promène dans la rue, Riad Sattouf ne garde pas les yeux rivés sur son smartphone, isolé du monde par les écouteurs de son walkman. Non, il regarde, il écoute, la plupart du temps sans intervenir, les dialogues, les discussions, les conflits parfois même, de ses concitoyens... Pas que des jeunes d'ailleurs, et c'est là que le titre du livre est un peu trompeur (quand au "secret", il est bien étalé au grand jour, aux yeux de tous...), mais ce n'est pas vraiment grave. Ce qui est brillant ici, ce n'est pas le dessin de Sattouf - qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas, c'est une question de goût -, mais la précision avec laquelle il rend compte de ces micro-événements, qui semble sélectionnés pour peindre un portrait extrêmement juste, précis, de l'état de notre société : pas seulement parisienne d'ailleurs, française au moins, mais sans doute globale. On rit beaucoup, car nous sommes souvent drôles, volontairement ou malgré nous. On grimace encore plus, parce que le miroir que nous tend Sattouf nous laisse à voir la bêtise sans fond de nos préjugés, de nos peurs, de nos haines (de nos amours aussi, en fait !). En fait, lire plus de quelques planches à la fois de ce livre extrêmement addictif par son format (un "gag" par page, on a hâte de passer au prochain) peut se révéler nuisible à notre santé, et engendrer désespoir, voire dépression. Un autre conseil, pendant qu'on y est : avant de faire un scandale au restau ou même dans la rue, jetez un coup d'oeil autour de vous, et vérifiez que Sattouf n'est pas dans le coin !