31 mai 2014

Seconde opinion : "Les Infiltrés" de Martin Scorsese (2006)

Fan du magnifique et hyper-intelligent "Infernal Affairs", j'avais ressenti une certaine bienveillance envers le remake hystérique réalisé par Scorsese, bluffé par l'habituelle virtuosité du maître (qui traversait alors une sérieuse période de crise de créativité, souvenons-nous en...). Or, le revoir pour la troisième fois a (définitivement ?) tué une grande partie du charme que j'avais pu trouver aux "Inflitrés". Je me suis ennuyé devant les trucs - les tics, devrais-je dire ? - de Scorsese, me suis irrité devant l'interprétation... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

30 mai 2014

"Everyday Robots" de Damon Albarn : dépressif et indécidable...

Finalement,  la pochette de "Everyday Robots" dit tout sur le premier album solo de Damon Albarn : voici un adulte aux allures de post ado attardé qui nous pond une musique intimiste, repliée sur elle-même, largement dépressive,  régulièrement morne, interprétée avec un dépouillement systématique, qui n'exclut pas une certaine modernité décalée (ces grincements et ces rythmiques à contre-temps qui contrebalancent la simplicité du piano ou de la guitare acoustique), voire même un peu "branchée". Les tendances brit pop,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 00:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 mai 2014

"Homeland - Saison 2" de Alex Gansa, Gideon Raff et Howard Gordon : tirée vers le bas...

J'avais émis des réserves sur la première saison de "Homeland", une série qui me semblait assez surestimée, et la seconde saison, certes tout à fait honorable, confirme qu'on est loin de l'excellence des "grandes" séries : le boulet de cette seconde édition, au scénario pourtant légèrement plus excitant que la première, c'est cette fois - et c'est une surprise - l'interprétation de Claire Danes, en roue libre dans l'exagération systématique et les grimaces hallucinées... tout simplement irritante, ôtant encore de la crédibilité à un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 mai 2014

"The Electric Lady" de Janelle Monáe : à reculons...

Je suis entré dans "The Electric Lady" à reculons, après avoir passé presqu'un an à repousser le jour où je poserais cet album sur ma platine : la pochette hideusement kitsch, un interview grotesque de la Monae en plein délire nerd, la lourdeur du concept album sci-fi de mes deux ("l'Arch-Android et toutes ces choses...), tout me disait que ce genre de truc n'était décidément pas pour moi. Et puis, surprise, la première partie de "The Electric Lady", la "Suite IV" est une petite réussite, pleine d'inventivité et de clins d'oeil... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 mai 2014

Revoyons les classiques du Cinéma : "On Connaît la Chanson" d'Alain Resnais (1997)

Resnais est mort, et le niveau des hommages "officiels" à cet immense réalisateur a été dérisoire quand on considère l'importance et la qualité de son cinéma. Pourtant, on se doute que son humour, sa modestie, et la légèreté avec laquelle il a "fait carrière", font qu'il ne se serait guère offensé de ce désintérêt des politiques et des "professionnels". "On Connaît la Chanson" fut l'un de ses plus grands succès populaires (et critiques), et le revoir, alors que Resnais n'est plus, nous fait regretter encore plus amèrement sa... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 mai 2014

Seconde opinion : "Knife" de Aztec Camera (1984)

Après l'explosion exhubérante et juvénile de "High Land Hard Rain", on avait tous plus ou moins boudé le recentrage "lisse" et très professionnel de la musique d'Aztec Camera auquel se livrait Roddy Frame sur ce "Knife", jugé trop joli et trop propre. On avait blamé Mark Knopfler à la production (à l'époque, Knopfler était plus ou moins l'antéchrist pour nous, punks de la première génération), avant de comprendre au fil de la discographie erratique de Roddy Frame que c'était bien lui le seul coupable de ce perfectionnisme sonore qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 20:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 mai 2014

Séance de rattrapage : "All Is Lost" de J. C. Chandor

Auteur du remarquable (et original), "Margin Call", J. C. Chandor aime visiblement les défis, ce qui est plutôt rare dans le cinéma des studios. Voici donc "All Is Lost", présenté souvent comme un "Gravity" au milieu de l'océan, qui nous propose une heure trois quart de dérive solitaire avec un marin perdu, sans une seule ligne de dialogue - ou de monologue, plutôt. Et avec Robert Redford, 77 ans, offrant toute la maîtrise de son art, pour nous aider à croire en ce récit d'une lente agonie... et, il faut bien l'avouer, pour nous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 19:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 mai 2014

Réécoutons les classiques du Rock : "Wish You Were Here" (1975) de Pink Floyd

Soyons réalistes : en 1975, l'année de "Born to Run" et de l'explosion Springsteen, de "Blood On the Tracks" marquant le retour à l'excellence de Dylan, de "Tonight's The Night", l'un des Neil Young les plus terrassants, de "Toys In the Attic" qui voyait Aerosmith tout déchirer sur son passage, de "On Your Feet and On Your Knees" qui permettait au BÖC de réinventer un futur apocalyptique à la musique, il n'y avait que les ringards et les gens qui ne s'intéressaient pas vraiment à la musique pour écouter "Wish You Were Here",... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
15 mai 2014

"Le Passé" d'Asghar Farhadi : un vrai bonheur...

C'est un vrai bonheur de cinéphile que de découvrir - seulement maintenant, je sais, je sais... - le cinéma d'Asghar Farhadi, avec ce "Passé" tout bonnement renversant : si l'on n'est pas au niveau du "choc Kiarostami", on sent qu'on a quand même affaire ici à un vrai cinéaste, qui conjugue de manière sensationnelle un naturalisme brutal dans la description des "rapports" entre ses personnages (pas loin de l'école "française", puisqu'on peut penser tour à tour à Sautet, Pialat ou Desplechin à certains moments du "Passé"...) et un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 04:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mai 2014

"Love Songs" de Vanessa Paradis : le "trop" est l'ennemi du bien...

Onze chansons, deux CDs, plusieurs compositeurs et pas des brelles (Boogaert, Biolay - lui d'ailleurs bien meilleur que pour son dernier album solo -, Furnon, etc.), et surtout une telle variété de styles, entre "grande chanson française" (vague dégoût de ma part, excusez-moi), pop radio friendly amusante et tentatives rock (le duo avec Carl Barât qui évoque, en bien plus fade, le fameux duo Cave-Minogue)... que l'auditeur a quand même du mal à s'y retrouver. Disons que, amputé d'une bonne moitié de ses titres, "Love Songs" aurait... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,