31 août 2013

"The Bling Ring" de Sofia Coppola : fascination pour le vide...

On sait combien Sofia Coppola aime filmer le vide existentiel, et comment cette empathie instinctive dont elle témoigne vis à vis des jeunes vies déjà gâchées a généré de beaux instants de vrai cinéma. "The Bling Ring" n'apporte aucun renouvellement de fond dans ce qu'on doit bien considérer comme une vraie oeuvre de cinéma, et c'est finalement très bien ainsi. Il y a néanmoins dans ce dernier film une sorte de point de vue "social", critique, possible, mais je ne suis pas sûr qu'il s'agisse d'une lecture correcte du film, juste de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 août 2013

Célébration du cinéma populaire : "Chevalier" de Brian Helgeland (2001)

Qu'est-ce qui fait un bon film populaire ? Non, un film populaire au-dessus du lot, même ? Pas seulement un bon scénario, n'en déplaise aux producteurs hollywoodiens, car dans "Chevalier", le scénario est des plus prévisible et convenu, sans même vouloir lui reprocher son habituel credo américain de la réussite sociale au bout du chemin, récompense des obstinés et des ambitieux. Non, "Chevalier" tranche nettement sur le tout-venant, grâce à la combinaison d'un casting impeccable (Heath Ledger déjà très convaincant, mais surtout des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 août 2013

"Fringe - Saison 5" : la triste fin de ce qui fut, un temps durant, une belle série...

On a beaucoup aimé "Fringe", en particulier au fil de la seconde et de la troisième saison, qui offraient une SciFi intelligente, provocatrice, pour tout dire assez rare à la télévision. Et puis les scénaristes se sont cru obligés de procéder à des "resets" de la fiction, en développant une théorie fumeuse de fils temporels distincts (méthode qui nous avait déjà valu la fin catastrophique de "Lost", mais il semble que JJ Abrams n'apprenne pas de ses erreurs), et la saison 4 avait été une déception irrémédiable. Il était clairement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 août 2013

Revoyons les classiques du cinéma : "Le Talentueux Mr. Ripley" d'Anthony Minghella (1999)

Allez savoir pourquoi, mais, depuis la première fois que je l'ai vu, à sa sortie, j'ai marché dans la combine de ce "Talentueux Mr. Ripley", un film certainement académique (on déplorera particulièrement une vision de l'Italie très "carte postale" pour touristes américains), mais qui m'a semblé très juste humainement (sans doute la force de l'histoire de Patricia Highsmith, que j'avoue ne pas avoir lu), et finalement très angoissant dans la description de l'évolution psychologique de Ripley. Plus que le savoir-faire très... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 août 2013

"The Fisherman's Table" à São Paulo, pour ceux qui recherchent de nouvelles expériences gustatives...

Un petit article dans la "Vejinha" qui nous donne envie d'aller tenter cette "nouvelle" expérience gustative - fusion coréenne/junk food américaine/japonaise et je ne sais quoi encore... Situé dans l'incontournable - et pénible - quartier d'Itaim, "The Fisherman's Table" séduit d'abord par son design à la fois rustique et moderne, et son ambiance qui allie de manière équilibrée sophistication "new yorkaise" et épure asiatique. La carte vous laissera sans doute assez perplexe, pour votre première visite, hormis les inévitables sushis,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 août 2013

Célébration de l'oeuvre des Frères Coen : "Miller's Crossing" (1991)

A sa sortie, "Miller's Crossing prouvait au monde ébloui (... enfin, pas tout-à-fait...) la capacité qu'avaient les Frères Coen de dépasser leur statut originel d'illustrateurs de genre, et aussi d'amuseurs publics, et de faire du "vrai cinéma" - mais attention, un cinéma encore bien décalé quand même : brillant sens de l'humour noir, création d'une véritable atmosphère, invention de seconds rôles fouillés et superbes, arabesques d'une mise en scène dessinant des circonvolutions pour le moins tortueuses (certains critiques parlèrent,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 août 2013

"Bloom" de Beach House : rêver ou baîller ?

Je crois qu'il faut bien que j'admette que je ne suis pas du genre "rêveur", et que, en ce qui concerne cette "élévation" que célèbrent les fans de Beach House, je la trouve plus dans une imprécation de Nick Cave ou dans une accélération rythmique chez QOTSA que dans toute la "dream pop" du monde. Ceci dit, comme il faut bien se frotter à des genres de musiques qui ne sont pas forcément faits pour soi, pourquoi ne pas juger "objectivement" ce "Bloom" qui reçoit tellement de louanges de la part de mes amis ? Comme prévu, la musique ici... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 août 2013

Notre homme Clint : "Minuit dans le Jardin du Bien et du Mal" (1998)

"Minuit dans le Jardin du Bien et du Mal" est un bien joli film, souvent négligé au sein de la désormais riche filmographie d'Eastwood : il donne surtout une impression étonnante d'équilibre, de sérénité, Clint se jouant assez élégamment des poncifs liés à son sujet (le Sud folklorique et ses excès de décadence) pour transformer son scénario quelque peu chargé (un meurtre à élucider, une scène emblématique de procès, de la magie noire, des personnages hauts en couleur, de la musique couleur locale...) en une œuvre assez... opaque.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 août 2013

Séance de rattrapage : "Amour" de Michael Haneke

Aimer les films de Michael Haneke n'est pas facile, et nul ne saurait critiquer celui (ou celle) qui se sentirait manipulé(e) par la froide approche "technique" du grand (eh oui, il faut reconnaître désormais que Haneke est un "grand" du Cinéma !) réalisateur autrichien. "Amour", film justement célébré un peu partout sur la planète, ne transige pas avec les règles habituelles de Haneke, puisque toute émotion, toute sollicitation empathique du spectateur est délibérément exclue du programme, tranchant ainsi avec les systèmes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 août 2013

Revoyons les classiques de la Série TV : "The Shield - Saison 4" ou comment passer la barre de la maturité...

Il avait fallu tout d'abord s'habituer dans cette quatrième saison de "The Shield" à voir Vic Mackey quasiment débarrassé de ses mauvaises habitudes (corruption, complicité avec les criminels et infidélité chronique...), ce qui a priori enlevait une bonne partie de la fascination ambiguë que génère la série, mais prouvait que Shawn Ryan et ses scénaristes avaient compris l'impasse potentielle dans laquelle la vision hyper-noire des trois premières saison pouvait les amener : le renouvellement des thèmes est nécessaire à une série... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,