30 mai 2013

Séance de rattrapage : "Moi, Député" de Jay Roach : réjouissante efficacité...

Cela fait un petit moment qu'on n'a pas vu - non seulement aux USA, mais en général - une comédie s'attaquant frontalement à un vrai sujet important, et ne serait-ce que pour cela, "Moi, Député" est un film qu'il ne faut pas négliger. La présence de l'immense Will Ferrell et du sympathique Zach Galifianakis garantissent en outre une heure et demi d'hilarité, et la vision du film ne déçoit certes pas sur ce point, nombre de scènes étant littéralement irrésistibles... Plus important quand même, l'attaque frontale menée contre la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 mai 2013

"Come Of Age" de The Vaccines : ce second album supérieur au premier qui n'arrive presque jamais...

Combien de fois a-t-on l'opportunité de saluer le second album d'un groupe comme un pas de géant en avant par rapport au premier ? Très rarement, et encore plus de nos jours où il semble que bien des artistes épuisent leur propos dès leur première "oeuvre" ! Le premier album des Vaccines était un disque confus, déséquilibré, dispersé, et surtout honteusement surévalué par une critique comme souvent à la recherche de la nouvelle sensation du jour. "Come of Age" rassurera les dubitatifs (dont j'étais...) en offrant à la fois une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 mai 2013

"The Next Day" de David Bowie : un classique mineur ?

Après avoir été littéralement éduqué par les grands albums de Bowie des années 70-80, la chute dramatique initiée avec "Let's Dance" m'avait laissé quasi orphelin, et les quelques sursauts créatifs ultérieurs ("Outside", "Earthling") ne m'ont jamais plus réconcilié avec un artiste qui avait même fini par m'irriter profondément. Mes premières écoutes de "The Next Day" ont d'ailleurs fait renaître en moi cet agacement devant des effets de voix un peu écoeurants et des orchestrations lourdingues, dépassées depuis belle lurette... Et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 mai 2013

"Breaking Bad - Saison 4" : Chef d'Oeuvre !

Qu'est ce qui fait la brillante excellence de "Breaking Bad", qui touche avec sa quatrième saison à une sorte de perfection dont bien des films de "vrai" cinéma peuvent être jaloux ? La qualité d'une écriture qui ne prend jamais - comme tant d'autres séries qui ne jouent que sur notre addiction - la spectateur pour un gogo à qui on fait tout avaler ? L'excellence d'une interprétation qui permet à ses personnages d'une ambiguïté totale d'évoluer de manière totalement crédible sur la distance ? Une mise en scène parfaitement classique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 mai 2013

Revoyons les classiques du cinéma : "Pleasantville" de Gary Ross (1998)

L'intelligence du premier film de Gary Ross (oui, celui de "Hunger Games"), c'est de prendre à contrepied le récit nostalgico-romantique façon "Rose Pourpre du Caire" en substituant à un retour vers un passé américain idéalisé (on pense aussi au "11/22/63" de King) la visite d'un univers codifié et artificiel, au sein duquel diverses expériences plus ou moins destructrices vont avoir lieu. En ce sens, "Pleasantville" se rattache franchement au genre littéraire de la SF, au même titre qu'un "Truman Show" par exemple. La singularité du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 mai 2013

"Un Secret" de Philippe Grimbert : loin des poncifs...

Vieux dilemme jamais résolu : lire le livre avant de voir le film, parce que, dans la majorité des cas, la littérature "transporte" plus que le cinéma, ou au contraire après ? "Un Secret" fut un film (de Claude Miller) typique de la "qualité française", ni honteux ni merveilleux non plus, porté par un sujet fort et des acteurs compétents. Mais le film, s'il avait naturellement défloré le "secret" et ôté à la lecture du livre de Grimbert l'efficacité de sa "révélation", ne m'avait pas préparé à un tel choc esthétique et émotionnel.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 mai 2013

The Vaccines au Grand Metrópole (São Paulo) le samedi 18 mai

C'est avec quinze minutes de retard sur l'horaire prévu (23 heures) que The Vaccines montent sur scène. Au premier coup d'oeil, le look du groupe est à l'image de leur musique de bric et de broc : Justin Young arbore désormais un look grunge US du plus bel effet (euh...?), en ligne avec les longs cheveux blonds du bassiste, tandis que le second pilier du groupe, Freddie Cowan, est plutôt dans la ligne esthétique du punk commando façon The Clash, typiquement anglaise. C'est avec No Hope que les Vaccines ouvrent leur set, comme sur le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 mai 2013

Revisitons la discographie des Stones : "It's Only Rock'n'Roll" (1974)

En 1974, Keith Richards est presqu'aux abonnés absents - lire son édifiante biographie -, et "Goat's Head Soup" a annoncé le début de la longue déchéance du "plus grand groupe de rock du monde". En 1974, je n'attends rien de "It's Only Rock'n'Roll", si ce n'est sa magnifique pochette de Guy Pellaert, et je prends une bonne (petite, quand même...) claque : cet album, certes mineur si on le compare aux oeuvres colossales qui l'ont précédé, est une franche réussite. Comme le titre l'indique, les Stones reviennent au rock'n'roll simple... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 mai 2013

Séance de rattrapage : "Hunger Games" de Gary Ross : une bonne surprise...

L'adaptation par Hollywood de blockbusters littéraires pour ados n'a pour l'instant guère donné de grandes choses, entre des "Harry Potter" honnêtes mais irréguliers, et des "Crépuscule" d'une nullité effrayante. Le moins qu'on puisse dire, c'est que je n'attendais rien de particulier de ce "Hunger Games" au thème un peu rebattu, entre "Battle Royale" (la violence sociale et le sacrifice des enfants) et la SF la plus classique (une société décadente et oppressive, façon "Empire Romain", qui survit grâce au travail d'esclaves et à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 mai 2013

"Monster - Chapitre 13 : Evasion" : de l'Urasawa grand cru !

Le 13ème volume de "Monster" représente presque un condensé de ce qui fait la suprématie d'Urasawa en matière de narration : introduction de nouveaux personnages secondaires complexes, ambigus, et donc passionnants (le jeune avocat Verdeman, et le roi de l'évasion, Milch), évolution subtile des personnages principaux (Tenma bascule ici complètement, Runge a des doutes, Eva vacille...), scènes d'action et de suspense parfaitement menées, comme celle de l'évasion "paradoxale", et surtout capacité de nous toucher en plein coeur en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,