30 avril 2013

Voyage à travers la comédie moderne : "Sexe Entre Amis" de Will Gluck (2011)

La comédie romantique contemporaine est un genre tellement sinistré que le spectateur en manque est décidément prêt à avaler n'importe quoi pour avoir sa dose de petits plaisirs régressifs et coupables. Avec "Sexe entre Amis", il faut avaler les couleuvres d'un sujet raté, à la frontière de l'ineptie (nos deux héros sont amis et se conviennent parfaitement au lit... quel est le problème ?), et, plus grave encore, un manque de substance "humaine" qui empêche largement l'identification émotionnelle si essentielle : le pari des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 avril 2013

"Boardwalk Empire - Saison 2", la série prend son envol...

Après une première saison que l'on pouvait considérer comme "en demi-teinte", la seconde nous rassure sur l'avenir - artistique - de la création de Terence Winter. S'il y a toujours de notables baisses de tension dans la narration, et donc certains épisodes un peu moins passionnants, et si l'on sait maintenant que le manque de "souffle" épique de cette déclinaison télévisuelle du "Parrain" est endémique (depuis le pilote réalisé par le maître, il est clair que tout cela n'a rien de vraiment scorsesien...), les scénaristes font ici... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 avril 2013

Revoyons les classiques du cinéma : "La Mort dans la Peau" de Paul Greengrass (204)

Faire succéder Paul Greengrass, avec son filmage explosif de pseudo-reporter, qui collait bien à des oeuvres hyper-réalistes comme "Bloody Sunday", à Doug Liman le styliste était un pari risqué pour la franchise Bourne. Si cette "Mort dans la Peau" est à mon sens très inférieure au film précédent, le grand public a suivi, sans doute séduit par l'électricité qui se dégage en permanence de cette interminable course poursuite filmée avec une urgence et un sens de la tension d'une efficacité redoutable. Il est vrai que Greengrass ne nous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 avril 2013

Séance de rattrapage : "Jack Reacher" de Christopher McQuarrie

Quand "Jack Reacher" débute, c'est avec un indéniable plaisir que l'on suit les méandres d'une enquête policière classique mais bien troussée, et qu'on se prépare à suivre avec le sourire un polar bien solide comme Hollywood savait en faire avant de sombrer dans la démonstration technique et la surenchère d'effets spéciaux. On est même prêts à faire gentiment abstraction du décalage criant entre Tom Cruise et son personnage anarcho-fasciste de "vigilante" réapparu du passé, un décalage dont Cruise est d'ailleurs parfaitement conscient... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 avril 2013

"Il était une fois en France - Tome 6 : La Terre Promise" : fin d'un futur classique de la BD française...

Encore une excellente série de la BD traditionnelle française (un futur classique à coup sûr...) qui se termine, et Nury et Vallée ne ratent pas la conclusion de leur "chef d'oeuvre", célébré un peu partout. En misant sur une ambiance crépusculaire, en focalisant leur dernier chapitre sur le sentiment de perte et les désillusions de la fin d'une vie, ils confèrent une profondeur inédite à leur chronique d'une période aussi douteuse que douloureuse de l'histoire de France. La vengeance interminable du "petit juge de Melun" est devenu... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 avril 2013

"Soil 11" de Kaneko Atsushi : Et c'est fini, et c'est génial !

"Soil", c'est fini ! Et ce onzième chapitre tient les promesses des tomes précédents, embrassant de manière ambitieuse tous les fils narratifs encore dénoués : pas de conclusion logique rassurante ici (ce n'était bien entendu pas possible...), mais un bouclage de toutes les possibilités puisque la narration se referme sur l'origine du récit, d'ailleurs plutôt à la manière d'un ruban de Möbius... On a saisi d'où sont issus les "corps étrangers", les altérations de la réalité, des déviances sociales ou psychologiques (c'est le côté... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 avril 2013

"Billy Bat - Tome 5" : un nouveau "20th Century Boys ?

Après un quatrième tome qui m'avais laissé sur ma faim, voici que le cinquième volume de "Billy Bat" tient les promesses de l'introduction de ce récit fascinant, qui prend de plus en plus le chemin d'être un nouveau "20th Century Boys". Urasawa bouche ici quelques trous de son histoire avec une narration jouant avec virtuosité entre les époques, cette fois du point de vue du "héros" de l'histoire, Kevin Yamagata, le créateur original du comic US "Billy Bat". Il nous offre un outre une histoire parallèle explosive, illustrant de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 avril 2013

Revoyons les classiques du cinéma : "la Cérémonie" de Claude Chabrol (1995)

Chabrol nous livre avec "La Cérémonie" un chef d'oeuvre de précision en terme de mise en scène, un suspense psychologique impressionnant, voire même absolument terrifiant, disséquant les mécanismes du meurtre, mais surtout ceux de la frustration, de l'humiliation, du mépris, de la méchanceté... Tous les acteurs sont bien entendu impeccables (avec quand même une mention particulière pour Sandrine Bonnaire, glaciale), et le tout a une force - psychologique, mais pas seulement - redoutable. En ce sens, "La Cérémonie" est l'un des films... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 avril 2013

"Jake Bugg" : encore un coup de hype venu de la perfide Albion ?

Honnêtement, si le type qui a (co-)écrit et interprète ces chansons n'était pas un jeune brit à peine majeur, quelqu'un se serait-il intéressé à cette sage collection de morceaux folk (acoustique) qui respecte totalement les codes (américains) du genre, codes que, faut-il le rappeler, Dylan a été le premier à vouer aux gémonies il y a presque 50 ans de cela ? Oui, il y a une poignée de jolies chansons ici, à l'écriture soignée, aux parole "mûres", aux mélodies agréables, et l'on peut facilement admettre que quelqu'un qui ne se serait... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 avril 2013

Jalons de l'histoire du cinéma de S.F. : "Ghosts of Mars" de John Carpenter (2001)

Qui se souvient aujourd'hui que John Carpenter ? Lui qui fut longtemps l'un des plus talentueux réalisateurs de "cinéma populaire" (horreur, SF, thrillers, le tout avec des budgets souvent limités...), transcendant régulièrement les limites de ses sujets par la somptueux classicisme de sa mise en scène (l'héritage hawksien auquel il n'a jamais renoncé) et par l'enthousiasme communicatif avec lequel il élève la moindre "boucherie", le moindre "carnage" vers une réflexion touchante sur la nature humaine... En ce sens, et même si... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,