Ride_Rise_RoarPour qui a assisté, comme moi, à la tournée « Byrne + Eno » (enfin, Eno étant présent seulement par la pensée...) de 2008-2009, ce petit film est l’occasion de revivre – au moins partiellement – une soirée originale, basée sur l’intégration originale de chorégraphies dans un concert reprenant de manière semi acoustique, ou en tout cas, allégée, des classiques des Talking Heads et des extraits de l’album récent de David Byrne avec Brian Eno (« Everything that Happens Will Happen Today »). Partiellement... à cause du choix discutable de ne pas livrer l’intégralité du concert, mais d’intercaler entre les chansons de brefs entretiens avec l’équipe, ou des scènes filmées pendant les répétitions. L’effet de ces interruptions – même filmées avec sensibilité – est évidemment désastreux sur « l’ambiance » générale du film, puisque toute la tension et l’excitation qui sont tellement essentielles à la belle musique de David Byrne sont systématiquement diluées par des propos superfétatoires, voire même souvent anodins, qui brisent l’enthousiasme que la musique fait naître en nous. On peut aussi faire la grimace sur le filmage - trop rapproché des danseurs - du spectacle, et sur un montage typiquement « rock », fractionnant la chorégraphie en plans incohérents : depuis la salle, avec une vue d’ensemble sur les danseurs, tout celà avait bien plus d’allure que dans « Ride, Rise, Roar », qui s’avère donc un demi-échec, malgré la qualité de sa « matière première », la musique de David Byrne et Brian Eno.