Sex___the_City_saison_2La seconde saison de "Sex and the City" suit de très près les principes établis par la première, avec peut-être même un peu plus de succès encore : une intrigue principale "classique", dans la grande tradition de la comédie romantique hollywoodienne, qui fonctionne parfaitement grâce à ses deux acteurs parfaits, Sarah Jessica Parker, totalement lumineuse, et surtout Chris Noth, pas si loin d'un Cary Grant ; une multitude de situations hilarantes, toutes scabreuses au possible, tournant autour des bizarreries de la sexualité humaine ; des dialogues pétillants d'intelligence, et une voix off qui cimente le tout sous le prétexte - futile mais judicieux - d'une chronique journalistique. Ce qui surprend à chaque fois, c'est combien tout cela fonctionne impeccablement, à la fois formidablement juste (d'où la passion que nombre de femmes portent à la série, qui fait écho à bien des préoccupations quotidiennes...) et complètement "barré"... ce qui doit être sans nul doute mis au crédit d'un casting impeccable, entre nos quatre "trentenaires" dont la complicité crève l'écran, et une succession ininterrompue de seconds rôles (les "mâles") mémorables, parmi lesquels on reconnaît de futurs acteurs importants.