The_Expendables_2Il y a de délicieuses madeleines proustiennes (...au goût de sang et de tripes...) qu'on pensait ne jamais apprécier. Stallone, Schwarzie, Chuck Norris, Bruce Willis, sans parler du suave JCVD, et de bien d'autres... tous ensemble dans l'un de ces films d'action comme on n'en fait plus depuis des décennies... Et curieusement, contre toute attente, beaucoup de plaisir à l'arrivée, presque une joie enfantine devant les clichés, les scènes de baston grandioses et les traditionnelles vannes, comme "à l'époque" ! Passée l'introduction ultra-violente, pyrotechnique et assez inutilement gore, Stallone et West nous baladent au long d'une histoire certes largement incohérente, mais pleine d'idées pas si bêtes que ça, à la suite de personnages curieusement attachants : bref, ces "Expendables 2" se révèlent être du vrai cinoche, presque humain malgré l'artificialité - revendiquée - de l'action. On est loin en tout cas des monstruosités hollywoodiennes pour adolescents qui remplissent désormais les multiplexes. Du coup, on peut voir le film non comme une parodie, ce qu'il réussit à ne jamais être, mais comme un chaleureux coup de chapeau à une époque révolue et bien plus humaine qu'on le pensait, une époque aujourd'hui "bonne pour le musée", comme le confirme l'un des derniers dialogues du film. Il suffit en fait d'être témoins de la joie évidente de ces acteurs, has beens, mais pas peu fiers des "conneries" qu'ils ont fait pendant leur carrière, pour se dire que "Expendables 2", ce n'est pas si mal, vraiment pas si mal !