The_Bourne_LegacyHistoire de continuer à faire rentrer de l'argent après la belle réussite de la Trilogie Jason Bourne, Hollywood a eu l'idée d'inventer une fiction parallèle mettant en scène une autre "victime" de la fameuse opération Treadstone, et de confier le rôle du nouveau "héros" a Jeremy Renner... Soit une suite de fausses bonnes idées, qui, au final, nous donnent un film sans aucune âme, même si certaines scènes, comme la grande poursuite en moto de la fin, ne laissent pas indifférent : car le seul argument de ce "Legacy", c'est bien cette interminable course poursuite qui a, la plupart du temps, un air de déjà vu, et en mieux, ailleurs. Car le raccrochage de la fiction à la trilogie "Bourne" s'effectue via insertion de scènes significatives de celle-ci qui sont plus désorientantes qu'autre chose, sans parler du fait qu'elles soulignent la grande paresse de ce nouveau script, et l'absence de quelque nouvel enjeu que ce soit. Quant à Renner, il se contente de répéter ici les mines butées ou égarées qui l'avaient révélé dans "The Hurt Locker", ce qui fait qu'il montre déjà ses limites en tant qu'acteur, sans pour autant les compenser par un quelconque charisme. Allez, reviens nous, Matt !