magic_hour_by_scissor_sistersÇa devait arriver un jour, à force d'avancer sur la corde raide entre ambitions pop délirantes et grosse soupe commerciale, nos chères Scissor Sisters allaient bien finir par tomber d'un côté. Et malheureusement, c'est du mauvais ! Après la réussite - artistique, car les ventes n'avaient pas suivi - sidérante de l'ambitieux "Night Work", quelle déroute que ce "Magic Hour" aux mélodies faiblardes, aux beats convenus, aux sonorités ringardes, louchant vers le passé, sonnant souvent comme la disco la plus ordinaire, sans même l'habituelle excuse du second degré ! Quelques belles chansons éparpillées ci et là (comme "Baby Come Home" en ouverture ou "The Secret Life of Letters" en quasi conclusion...) prouvent que les Scissor Sisters qu'on aime n'ont pas disparu corps et biens dans ce naufrage, mais ce n'est là qu'une maigre consolation devant un album conjuguant mauvais goût - à l'image de sa pochette ridicule - et fadeur.