Out_Of_The_Game___Rufus_WainwrightPour tous ceux qui, comme moi, trouvent Rufus Wainwright fatigant, avec sa voix geignarde qui peine à "crooner" comme il en rêverait, et son goût excessif pour un certain kitsch gay, un tantinet arrogant, "Out of the Game" est une divine surprise. Grâce à la qualité de la plupart des compositions ici - il reste quelques scories auto-complaisantes, malheureusement -, mais surtout grâce à la (relative) sobriété des chansons, formatées avec une belle efficacité par Marc Ronson sans pour autant perdre leur originalité capiteuse, "Out of the Game" est un album qui enchante, qui touche, qui amuse, et qui - chose plus rare sans doute - enrichit. On y entend de la pop américaine soft, très années 70, de la disco suave comme on n'en fait plus assez, et quelques traces judicieusement dosées des excès symphoniques de naguère. C'est franchement très beau, et on n'en attendait pas tant de la part de Rufus Wainwright !