Alabama_Shakes_Boys_GirlsA l'heure où la soul est devenue la pire daube commerciale, et se décline mondialement à coup de démagogie soit-disant pop et de marketing ultra-sexué, quelqu'un se souvient-il des racines de cette musique jadis si essentielle, si... noble même ? Oui, Alabama Shakes...! Un drôle de groupe décalé qui a décidé de conjuguer la voix torride de "soul sister" de leur chanteuse avec l'énergie simple et sans complexe d'un rock US très marqué "seventies". Le résultat serait littéralement irrésistible si toutes les chansons suivaient (sur le modèle du très réussi "Hold On"...), et si la production n'était elle-même sujette à une sévère crise de nostalgie qui fait que Alabama Shakes a préféré la fragilité d'un son très "roots" à l'efficacité que les techniques actuelles pouvaient lui garantir. "Boys and Girls" est donc un album décevant - beaucoup de titres anodins et un clair manque à gagner en terme de puissance de feu -, mais le groupe a lui, droit à toute notre sympathie et notre intérêt.