WeAreAugustinesRiseYeSunkenShipsLes disques de deuil constituent un exercice risqué pour l'auditeur, qui peut se sentir injustement accablé par la douleur - tout-à-fait légitime, elle - de l'artiste (on a tous en mémoire l'éprouvant "Electroshock Blues" de eels...). A l'inverse, le besoin viscéral de "transcendance" inhérent à la perte d'être aimés peut élever le travail de l'artiste vers des hauteurs normalement inaccessibles (oserais-je citer ici le génial "Funeral" d'Arcade Fire ?). "Rise Ye Sunken Ships" est quelque part à mi-chemin entre ces deux extrêmes : porté par quelques très belles mélodies, animé d'une vigueur qui a un goût de résurrection, le premier album de ce nouveau groupe qu'est We Are Augustines arrive à transcender épisodiquement la lourdeur de ses thèmes (la maladie, la mort...!). Quelques excès de lyrisme et quelques dérapages émotionnels plombent par contre certains morceaux, plus épuisants que réellement empathiques. Mais, même en l'état, voici une demi réussite qui ne nous laissera pas indifférent, et qui s'inscrit de manière volontariste dans l'histoire du rock indie US.