Veronica_FallsA l'époque de tous les recyclages, des fausses découvertes et des grosses arnaques, le Rock survit de plus en plus grâce à de petits groupes encore marginaux et à des artistes un peu déviants. On aime "Veronica Falls" car, même si cet album tout simple n'échappe pas au piège éternel des références ("ça sonne comme..., ça me fait penser à..."), il regorge de belles mélodies claires, chantées avec une maladresse touchante et paradoxalement lancées comme des trains - à vapeur ! - dans la nuit... Oui, ces guitares frénétiques qui poussent au délire et ces chansons tour à tour joyeuses et douce-amères, cet héritage - si riche - d'une certaine Amérique traditionnelle, différente, lumineuse, passé au filtre mélancolique de la pluie d'Auckland et du brouillard londonien... C'est un pur bonheur !